Target doit comparaître devant le Congrès américain

Sécurité

Suite à la cyberattaque ayant compromis la confidentialité des renseignements personnels de près de 110 millions de clients en décembre dernier, le détaillant américain devra témoigner le mois prochain.

Bien que Target croyait d’abord que les dommages de l’attaque en question n’avaient affecté que les données financières de ses clients (approximativement 40 millions d’utilisateurs), l’entreprise s’est ravisée par la suite en soulignant que la confidentialité des noms, courriels et adresses postales d’un maximum de 70 millions de clients a également été compromise.

«Des dizaines de millions d’Américains ont vu leurs informations personnelles compromises au cours des dernières semaines, et les consommateurs méritent de savoir quelles informations ont été volées et les risques potentiels existants.»

Alors qu’une enquête des services secrets américains sur la brèche de sécurité est toujours en cours, il est difficile de prédire à quel point Target sera en mesure de partager de nouvelles informations. Néanmoins, le président du sous-comité Lee Terry est optimiste.

«Des dizaines de millions d’Américains ont vu leur information personnelle compromise au cours des dernières semaines, et les consommateurs méritent de savoir quelles informations ont été volées et les risques potentiels existants», a déclaré Terry.

«En examinant ces violations récentes et leurs conséquences sur les consommateurs, nous espérons acquérir une meilleure compréhension de la nature de ces crimes et déterminer quelles mesures peuvent être prises pour protéger davantage ce genre de renseignements et limiter les cybermenaces.»

Rappelons que Target a souligné en décembre dernier que la confidentialité des renseignements personnels de clients ayant effectué des transactions via sa boutique en ligne ou dans ses magasins au Canada n’a pas été menacée.