Le Galaxy S5 n’aura pas de recharge sans fil par résonance magnétique

Rumeurs

Liste de tags

Plus ça va, moins les rumeurs s’emballent à propos des nouveautés du prochain téléphone intelligent de Samsung.

Alors que des ingénieurs de Samsung travaillerait sur la recharge sans fil par résonance magnétique, les plus récentes rumeurs indiquent que le fabricant sud-coréen n’aurait pas l’intention d’intégrer cette fonction au Galaxy S5. C’est du moins ce qu’affirme le blogue coréen News Tomato.

La recharge sans fil par résonance magnétique permet en théorie d’utiliser votre téléphone normalement, et tant que ce dernier se trouve à l’intérieur d’un certain périmètre, sa pile se rechargera.
 
Avez-vous dit «cancer»?

Certains téléphones offrent déjà la recharge sans fil, mais dans la plupart des cas, leurs propriétaires doivent se procurer des périphériques supplémentaires (vendus séparément), diminuant considérablement le taux d’adoption de cette technologie. C’est d’ailleurs le cas du Galaxy S4, qui nécessite un boîtier supplémentaire en plus d’une borne de chargement afin de profiter de cette option.

La recharge sans fil par résonance magnétique permettrait de recharger la pile d’un appareil sans exiger que celui-ci reste immobile sur une borne de chargement. Théoriquement, vous pouvez utiliser votre téléphone normalement, et tant que ce dernier se trouve à l’intérieur d’un certain périmètre, sa pile se rechargera.

Avez-vous dit «cancer»?

À noter que cela ne signifie pas que la recharge sans fil ne sera pas intégrée au boîtier du Galaxy S5. Samsung pourrait effectivement choisir de faire comme Nokia et son Lumia 1020, en intégrant les composants nécessaires à la coque de son téléphone. Si tel est le cas, tout comme les appareils de ses concurrents, le Galaxy S5 devra être posé sur une borne de chargement.

Parmi les autres entreprises qui s’intéressent à la recherche sans fil par résonance magnétique, on retrouve entres autres Intel, LG, et Qualcomm.

La semaine dernière, le quotidien The Korea Herald a affirmé que le lecteur oculaire décrit dans la demande de brevet déposée par Samsung l’an dernier ne sera pas intégré au Galaxy S5.