All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Aujourd’hui, jour de lutte contre la surveillance de masse

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Le mouvement «The Day We Fight Back» invite les internautes à se mobiliser contre les programmes de surveillance électronique gouvernementaux.

Une coalition de groupes activistes, d’entreprises et de plateformes en ligne a consacré le 11 février journée mondiale de l’activisme, en opposition aux activités de cyberespionnage perpétrées par la NSA. L’annonce a été faite le mois dernier, la veille du premier anniversaire de la mort tragique d’Aaron Swartz, cofondateur du site Reddit et militant en faveur de la distribution gratuite du contenu sur Internet.

Nous vous invitons à consultez le site Necessary and Proportionate afin d’en apprendre davantage sur le mouvement et de signer la pétition. Voici la traduction française du communiqué de l’Electronic Frontier Foundation publié sur le blogue de Framasoft :

Le jour de la contre-attaque : un appel à la communauté internationale pour lutter contre la surveillance de masse

Les révélations de Snowden ont confirmé nos pires craintes au sujet de l’espionnage en ligne. Elles montrent que la NSA et ses alliés ont construit une infrastructure de surveillance globale pour «contrôler Internet» et espionner les conversations mondiales. Ces groupes de l’ombre ont sapé les normes de chiffrement de base, et criblé la dorsale Internet avec des équipements de surveillance. Ils ont collecté des centaines de millions d’enregistrements téléphoniques de personnes qui n’étaient soupçonnées d’aucun crime. Ils ont écouté les communications électroniques de millions de personnes, chez elles et à l’extérieur, sans distinction aucune, en exploitant les technologies numériques que nous utilisons pour échanger et nous informer. Ils espionnent les populations alliées, et partagent ces informations avec d’autres organisations, au mépris le plus complet des lois.

Nous n’allons pas laisser la NSA et ses alliés détruire Internet. Inspirée par la mémoire d’Aaron Swartz, alimentée par la victoire contre SOPA et ACTA, la communauté numérique tout entière est unie pour retourner au combat.

Le 11 février, le jour de la contre-attaque [The Day We Fight Back], le monde va exiger la fin de la surveillance de masse dans tous les pays, tous les états, quels que soient les frontières et les régimes politiques. Les manifestations contre SOPA et ACTA ont été un succès car nous avons tous participé en tant que communauté. Comme le disait Aaron Swartz, tout le monde est devenu «le héros de sa propre histoire». Nous pouvons choisir une date, mais nous avons besoin de tout le monde, de tous les utilisateurs de l’Internet, pour faire de ceci un mouvement.

Voici une partie de notre plan (mais ce n’est que le début). L’an dernier, avant qu’Edward Snowden ne fasse ses révélations au monde, les militants des droits numériques se sont entendus sur 13 Principes. Ces Principes expliquaient clairement en quoi la surveillance généralisée représente une violation des Droits de l’Homme, et donnaient aux législateurs et juges une liste de correctifs qu’ils pouvaient appliquer aux barbouzes de l’Internet. Ce jour de la contre-attaque, nous voulons que le monde adhère à ces principes. Nous voulons que les politiciens s’engagent à les respecter. Nous voulons que le monde voie que nous sommes concernés.

Voici comment vous pouvez rejoindre le mouvement :

  • Nous encourageons les sites web à faire un lien vers le site The Day We Fight Back. Cela permettra à des personnes du monde entier d’apposer leur signature sous nos 13 Principes, en riposte à la surveillance de masse de la NSA, du GCHQ et d’autres agences de renseignement. Si vous pouvez informer vos collègues sur cette campagne et le site avant la fin de la journée, nous pourrons envoyer de l’information à ce sujet dans chaque pays.
  • Dites à vos amis de signer les 13 Principes! Nous sommes en train de nous organiser pour nous associer à la journée d’action. Nous allons continuer à utiliser ces Principes pour montrer à ceux qui nous gouvernent que le respect de la vie privée est un droit pour chacun et doit être protégé sans tenir compte des frontières.
  • Courriels : Si vous avez besoin d’un prétexte pour en parler à vos collègues ou à vos proches à ce sujet, le 11 février est pile le bon moment pour leur dire de contacter les politiques locaux sur des sujets comme l’espionnage via Internet. Il faut les encourager à agir et à comprendre l’importance du combat contre la surveillance de masse.
  • Réseaux sociaux : Tweetez! Postez sur Facebook et Google Plus! Nous voulons faire autant de bruit que possible. Nous voulons vraiment une campagne à l’échelle du globe, où tous les pays sont impliqués. Plus nous serons nombreux à signer les Principes, plus ceux qui nous gouvernent entendront nos exigences visant à arrêter l’espionnage de masse chez nous et dans d’autres pays.
  • Outils : Développez des mèmes, des outils, des sites web et tout ce que vous pouvez pour encourager d’autres personnes à participer.
  • Soyez créatifs : Préparez vos propres actions et vos propres engagements. Descendez dans la rue. Faites la promotion des Principes dans votre pays. Ensuite, dites-nous ce que vous comptez faire, de façon à ce qu’on fasse un lien vers vos efforts et qu’on leur donne de la visibilité.

Ce serait génial si vous participiez de ces six façons (ou plus encore!) mais franchement, tout ce que vous pourrez faire aidera le mouvement.

Les espions d’Internet ont passé trop de temps à écouter nos pensées et peurs les plus privées. Il est maintenant temps qu’ils nous entendent vraiment à leur tour. Si vous partagez notre colère, partagez aussi nos principes et contre-attaquez.

Vidéo récente
- Actualités

L’environnement s’invite dans Fortnite

Les dernières nouvelles

Fortnite : des employés d’Epic Games décrivent des conditions de travail désastreuses

Fortnite : des employés d’Epic Games décrivent des conditions de travail désastreuses

Matthieu Carlier -
Ventes de smartphones en Europe : Apple coule, Huawei explose

Ventes de smartphones en Europe : Apple coule, Huawei explose

Branchez-vous -
Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Matthieu Carlier -
E3 2019 : résumé et faits saillants du grand salon du jeu vidéo !

E3 2019 : résumé et faits saillants du grand salon du jeu vidéo !

Daniel Carosella -
Avec «Your daily drive», Spotify imite la radio en mélangeant podcasts et musique

Avec «Your daily drive», Spotify imite la radio en mélangeant podcasts et musique

Branchez-vous -

Populaires

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Matthieu Carlier -
HongMeng OS : Huawei aurait déjà produit 1 million de smartphones avec son OS

HongMeng OS : Huawei aurait déjà produit 1 million de smartphones avec son OS

Branchez-vous -
Pixel 4 : Google, pour mettre fin aux fuites, dévoile son smartphone en avance

Pixel 4 : Google, pour mettre fin aux fuites, dévoile son smartphone en avance

Matthieu Carlier -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .