Samsung dépose une demande de brevet lié à la graphologie

Brevets

Imaginez pouvoir déverrouiller votre Galaxy Note 4 en signant sur l’écran de votre appareil. Cette méthode est envisagée par le fabricant sud-coréen.

Quoi de plus simple que de sortir le stylet de votre phablette et de signer l’écran de celle-ci pour accéder à son contenu? Bien que l’idée de ne pas avoir à mémoriser de code d’accès pourrait plaire à certains, la procédure plutôt complexe risque de rebuter une majorité d’utilisateurs.

Samsung propose de lancer certaines applications à partir de l’écran de verrouillage en y inscrivant certaines commandes à l’aide du stylet.

Qu’à cela ne tienne! Samsung croit suffisamment en cette idée pour avoir déposé récemment une demande de brevet lié à la reconnaissance de l’écriture manuscrite.

Répondant au nom sexy de Mobile Device, and Method for Releasing Lock of the Mobile Device via Handwriting Recognition, le brevet décrit des méthodes de déverrouillage de l’écran d’un appareil mobile à l’aide d’une signature manuscrite au lieu d’un schéma de verrouillage ou d’un code d’accès.

Parmi les concepts décrits, Samsung propose également de lancer certaines applications à même l’écran de verrouillage en y inscrivant certaines commandes à l’aide du stylet. Évidemment, pour que l’appareil puisse reconnaître votre écriture, une séance visant à enseigner à l’appareil les subtilités de votre style d’écriture sera de mise.

Aurons-nous la chance de voir cette technologie être implantée dans le prochain Galaxy Note? Nul ne sait…