All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Assistez à l’excavation du jeu E.T. the Extra-Terrestrial au Nouveau-Mexique

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Le 26 avril prochain, une fouille se déroulera dans le dépotoir de la ville d'Alamogorodo afin de retrouver les millions de copies du jeu enfouies il y a plus de 30 ans.

L’événement est organisé dans le cadre de la production d’une série de documentaires à propos du jeu E.T. the Extra-Terrestrial, reconnu comme étant l’un des pires jeux vidéo de tous les temps par les spécialistes. Certains vont même jusqu’à prétendre que le jeu à lui seul est responsable du krach du jeu vidéo de 1983.

Pourquoi avoir produit un si mauvais jeu?

Il faut savoir qu’à l’époque, la majorité des jeux vidéo étaient conçus par un seul programmeur (par conséquent multidisciplinaire). Le jeu inspiré du film de Steven Spielberg ne fait pas exception à cette règle.

Mais aux yeux du créateur, il aurait été absurde pour Atari d’investir autant d’argent pour enfouir ses surplus d’inventaires.

Cependant, contrairement aux 5 mois nécessaires à la production d’un jeu vidéo, l’adaptation du film E.T. the Extra-Terrestrial pour l’Atari 2600 a été réalisée en 5 semaines. Les pourparlers entre Atari et Spielberg ayant trainé en longueur, il ne restait que 5 semaines à la programmation du jeu afin que celui-ci arrive en magasins à temps pour la période des Fêtes.

«Beaucoup de gens sont conscients que E.T. comporte certaines failles et des bogues, et une partie de ce problème s’explique par le fait que je voulais vraiment réaliser un jeu révolutionnaire à nouveau», raconte Howard Scott Warshaw, créateur du jeu et ex-programmeur d’Atari, lors d’une entrevue réalisée dans le cadre de la série webdocumentaire The Video Game Years. «Personne n’avait jamais produit un jeu en moins de 5 ou 6 mois, et je n’avais que 5 semaines. Même si je n’avais que 5 semaines, je voulais tout de même produire une véritable contribution. Je voulais que l’action se déroule dans un univers en trois dimensions […] et j’ai peut-être été un peu trop ambitieux.»

«Le jeu est devenu responsable de la “destruction de l’industrie du jeu vidéo”. Il y a une partie de moi qui est vraiment enthousiaste à l’idée que j’ai pu – à moi seul – renverser une industrie de plusieurs milliards de dollars.»

La célèbre légende

La légende urbaine raconte que, suite aux ventes désastreuses de l’adaptation du film de Steven Spielberg en jeu vidéo pour l’Atari 2600, le fabricant de consoles a décidé d’enterrer les copies non vendues dans le désert du Nouveau-Mexique. Selon un article du quotidien Alamogordo Daily News paru en septembre 1983, entre dix et vingt semi-remorques chargés de cartons d’Atari auraient vidé leur contenu dans un site d’enfouissement situé au sein de la ville.

Mais aux yeux du créateur, il aurait été absurde pour Atari d’investir autant d’argent pour enfouir ses surplus d’inventaires.

«À l’époque, Atari piquait du nez, financièrement. L’entreprise était en train de s’effondrer», explique Warshaw. «Sans compter qu’il est dispendieux d’expédier des trucs au milieu du désert, les détruire, puis les enterrer. C’est beaucoup d’argent. Donc, j’ai toujours affirmé qu’il y a deux raisons pour lesquelles je considère que cette histoire n’est pas vraie.»

«Premièrement, ça n’a pas de sens pour une entreprise qui est financièrement en difficulté de dépenser tout cet argent pour détruire physiquement toutes ces cartouches, plutôt que de les démanteler et de les réutiliser dans la production de nouveaux jeux.»

«L’autre raison est que j’étais plutôt bien connecté chez Atari. Si ça c’était réellement passé, j’en aurais certainement entendu parler à un moment ou à un autre. Et si ça avait été le cas, ce que j’aurais fait : j’aurais embauché un photographe et je lui aurais demandé de prendre ma photo sur cette montagne de jeu. Ça aurait été grandiose!»

Réalité ou fiction?

Organisée par Fuel Entertainment, Xbox Entertainment Studios et LightBox Entertainment, l’excavation est prévue au 4275 de l’autoroute 54 sud à Alamogordo au Nouveau-Mexique le 26 avril prochain à 9h30. La série documentaire quant à elle devrait être disponible exclusivement sur Xbox Live plus tard en 2014.

Vidéo récente
- Actualités

L’environnement s’invite dans Fortnite

Les dernières nouvelles

Fortnite : des employés d’Epic Games décrivent des conditions de travail désastreuses

Fortnite : des employés d’Epic Games décrivent des conditions de travail désastreuses

Matthieu Carlier -
Ventes de smartphones en Europe : Apple coule, Huawei explose

Ventes de smartphones en Europe : Apple coule, Huawei explose

Branchez-vous -
Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Matthieu Carlier -
E3 2019 : résumé et faits saillants du grand salon du jeu vidéo !

E3 2019 : résumé et faits saillants du grand salon du jeu vidéo !

Daniel Carosella -
Avec «Your daily drive», Spotify imite la radio en mélangeant podcasts et musique

Avec «Your daily drive», Spotify imite la radio en mélangeant podcasts et musique

Branchez-vous -

Populaires

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Matthieu Carlier -
HongMeng OS : Huawei aurait déjà produit 1 million de smartphones avec son OS

HongMeng OS : Huawei aurait déjà produit 1 million de smartphones avec son OS

Branchez-vous -
Pixel 4 : Google, pour mettre fin aux fuites, dévoile son smartphone en avance

Pixel 4 : Google, pour mettre fin aux fuites, dévoile son smartphone en avance

Matthieu Carlier -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .