Microsoft continue d’empocher des millions avec Windows XP

Migration lente

Maintenant qu’elle a officiellement mis fin au soutien de Windows XP, on pourrait croire que le populaire système d’exploitation ne rapportera plus d’argent à Microsoft. Pas si vite…

Passer de XP à une version plus récente de Windows, voire même Linux, semble être une opération particulièrement difficile encore aujourd’hui pour beaucoup d’entreprises et certains gouvernements à travers le monde.

25% de la flotte informatique du gouvernement canadien (soit environ 125 400 ordinateurs) roule toujours sous XP. Si Microsoft charge en moyenne 200$ US par ordinateur, la facture s’élèverait à un peu plus de 25 millions de dollars US pour la première année.

Bien que Microsoft ait cessé de vendre des PC propulsés par XP il y a 4 ans, l’OS est toujours utilisé par environ 44% du secteur des affaires selon une étude de Fiberlink, une société de gestion des périphériques mobiles détenue par IBM. Plutôt que de se mettre à jour, certaines entreprises préfèrent payer directement Microsoft pour un service de soutien personnalisé. Le géant du logiciel promet ainsi de continuer de colmater les prochaines failles de sécurité de Windows XP en échange d’une facture plutôt salée.

Selon Michæl Silver, analyste pour la firme Gartner, ce service personnalisé pouvait coûter à une entreprise jusqu’à 200 000$ US la première année. Cependant, depuis que Microsoft a mis un terme au support de Windows XP, elle charge maintenant 200$ par appareil pour la première année, et prévoit augmenter de façon exponentielle ses tarifs pour la deuxième et troisième année.

Pour une flotte informatique de 5 000 ordinateurs, un responsable TI (souhaitant demeurer anonyme) a confié au magazine Computerworld que la soumission de Microsoft s’élève à 1 million de dollars US pour la première année, 2 millions pour l’année suivante, et 5 millions pour la troisième année.

Bien que la situation soit plutôt lucrative pour Microsoft, elle n’augure rien de bon pour le taux d’adoption de son plus récent système d’exploitation, Windows 8.

Comme le souligne Business Insider, une majorité d’entreprises américaines (par exemple l’IRS et les banques) n’ont pas l’intention d’utiliser le délai supplémentaire apporté par le service personnalisé de Microsoft pour migrer vers Windows 8. Celles-ci préfèrent adopter Windows 7, un système d’exploitation qui commence déjà à se faire vieux. Une stratégie qui se défend : plutôt que d’adopter un OS plus récent dont la fiabilité n’a pas suffisamment fait ses preuves, mieux vaut miser sur une valeur sûre.

Aux yeux de Microsoft, ce type de service devrait être considéré comme un dernier recours.

«Le service de soutien personnalisé est offert aux grandes entreprises dont la migration de Windows XP [vers un OS plus récent] n’a pas été complétée avant le 8 avril 2014», a déclaré l’entreprise à Business Insider. «Il s’agit d’une mesure temporaire destinée à aider les clients importants dans le cadre d’une migration complexe. Elle devrait être considérée comme un dernier recours pour les clients qui sont dans le processus de migration de Windows XP vers un système d’exploitation plus moderne.»

Rappelons que plusieurs gouvernements ont octroyé d’importants contrats à Microsoft pour le soutien technique de leurs flottes informatiques propulsées par Windows XP. C’est notamment le cas du Canada, dont 25% de sa flotte (soit environ 125 400 ordinateurs) roule toujours sous XP. Si Microsoft charge 200$ US par ordinateur, la facture s’élèverait à un peu plus de 25 millions de dollars US seulement pour la première année.

«Nous estimons qu’au 31 mars 2015, il y aura moins de 1% de nos systèmes qui utiliseront Windows XP», a récemment déclaré le Conseil du trésor à la CBC.

Croisons-nous les doigts pour que cette transition de Windows XP à Windows 7 soit réellement terminée en majeure partie d’ici là.

  • http://stech72.tumblr.com/ Steve C

    Hey wow … mon dieu … dire qu’en occident on se casse le cul en 4 pour faire comprendre la nécessité de bien entretenir son entreprise , de la faire évolué et de veiller a ce quelle progresse de façon adéquate pour demeurer compétitive …… C’est en voyant ce genre de stats qu’on se rend compte que l’informatique d’une entreprise est en apparence moins importante que le service de conciergerie MÊME si sans l’informatique sa business n’existerait même pas ……….

    Les IT dans une entreprise , ce n’est pas un gadget … c’est la colone vertébrale d’une business du XXI siècle … pis ça même si ta business ne produit que des bas de laine …….

    Un moment donner la vision des affaires de 1950 faudrait parvenir à la franchir .

    • DJ

      Exact, si l’équipe de technicien d’une entreprise ne rendre pas travailler pendant 1 semaine, le monde vont pleurer ca sera pas long !! Haha

  • Serge

    en 2014, 13 ans après la sortie de windows XP, les entreprises et les gouvernements n’ont toujours pas migré vers windows 7 (dont la sortie était en octobre 2009 – il y a presque 5 ans). la fin du support étendu est avril 2020 et la fin du support standard est 2016 (dans 2 ans). Donc, les gouvernement vont terminer de migrer à windows 7 1 an avant la fin de son support. C’est une drôle de mentalité. Pourquoi migrer vers un système d’exploitation qui date déjà de 5 ans? c’est comme si ils commençaient à migrer vers windows 95 au moment de la sortie de Windows XP. Rendu au moment de migrer vers Windows 7, Windows 8 aura eu son menu démarrer, supportera toutes les dernières technologies, nécessitera moins de mémoire que Windows 7…. C’est risible.

    lien vers dates de support des différents systèmes d’exploitation :

    http://windows.microsoft.com/fr-ca/windows/lifecycle