Amazon prépare un service mystère pour mousser les ventes de son téléphone intelligent

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Des rumeurs à propos d'une offre intitulée Prime Data liée au premier téléphone d'Amazon circulent sur la Toile.

Encore une fois, le blogue Boy Genius Report obtient les confidences de sources familières avec le prochain appareil mobile d’Amazon.

On peut imaginer que la consommation des différents services d’Amazon – tels Instant Video ou Cloud Player – serait «gratuite» pour les propriétaires de son téléphone (pourvu qu’ils soient membres d’Amazon Prime).

Visiblement bien renseigné sur le sujet, le journaliste Zach Epstein est même parvenu à mettre la main sur les premières photos du téléphone en question la semaine dernière, et certains détails concernant la simulation 3D de l’appareil possible grâce à son jeu de caméras frontales.

Aujourd’hui, il est question d’une offre mystère nommée Prime Data. Selon BGR, plusieurs sources crédibles ont affirmé qu’Amazon planifiait intégrer «un forfait de données sans fil unique» avec le lancement de son premier smartphone.

Il s’agit toutefois d’un secret bien gardé dans l’entreprise, et les sources n’ont pas été en mesure de décrire en quoi consistait exactement le nouveau service. Ce qui ne les a pas empêchées de spéculer cependant.

La majorité d’entre-elles croient que Prime Data pourrait s’apparenter au programme commandité d’AT&T aux États-Unis. Le fournisseur de services mobiles américain propose ainsi à ses clients de réduire leur consommation de données cellulaires en utilisant des applications spécifiques.

Par exemple, si Netflix signe un partenariat avec AT&T, les données transmises lors du visionnement vidéo de son application ne seraient pas comptabilisées dans le forfait d’un utilisateur inscrit au programme commandité. En fin de compte, Netflix paierait des frais à AT&T pour cette bande passante dans l’espoir que ça puisse lui apporter de nouveaux clients.

Oui, cette stratégie va à l’encontre de la neutralité du réseau.

Il y a fort à parier que si Prime Data est similaire à cette offre, Amazon n’utilisera pas la même infrastructure qu’AT&T pour déployer son service. On peut imaginer que la consommation des différents services d’Amazon – tels Instant Video ou Cloud Player – serait «gratuite» pour les propriétaires de son téléphone (pourvu qu’ils soient membres d’Amazon Prime).

Cela dit, il va de soi que cette offre serait pour une durée limitée. L’augmentation récente du coût d’abonnement du service Prime de 79$ à 99$ US pourrait être liée en partie au déploiement de cette offre.

Finalement, pour faire changement, tout porte à croire que Prime Data serait une offre réservée initialement aux résidants des États-Unis.

Les dernières nouvelles

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Plus d'actualités

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Prince of Persia: The Sands of Time Remake ramené à sa source

Prince of Persia: The Sands of Time Remake ramené à sa source

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .