Bound by Flame

Critique

Exclusif

Développé par le studio français Spiders, le jeu tant attendu par la communauté des joueurs, Bound by Flame, arrive en magasin. Saura-t-il se démarquer parmi les autres jeux de rôle / aventure?

L’histoire en soi possède un certain potentiel, mais qui n’est que vaguement utilisé. Les informations fournies par les différents personnages pour en apprendre davantage sur son univers demeurent très limitées. De plus, les textes conçus pour le jeu sont très peu consistants : tantôt enfantins, tantôt vulgaires.

Scénario

À l’aube d’une nouvelle ère, l’humanité a été anéantie du monde de Vertiel par une armée de morts-vivants venus du nord. Il ne reste à peine que quelques survivants dissipés à travers le monde. Parmi eux, se trouve une bande de mercenaires qui, par leur force légendaire, remplissent différents contrats d’envergure afin de se remplir les poches d’or.

Cependant lors d’une mission, un rituel magique tourne mal et Volcan se retrouve habité par un démon des flammes. Suite à cet événement, un nouveau héros est né. Au cours de son aventure, il devra apprendre à contrôler cet être diabolique afin de ne pas y laisser son âme. Il tissera plusieurs liens avec ce démon et celui-ci lui viendra en aide en lui offrant de nombreux pouvoirs supplémentaires dans le but de libérer la terre des seigneurs de glace.

L’histoire en soi possède un certain potentiel, mais qui n’est que vaguement utilisé. Les développeurs ont créé un monde peu expliqué. Les informations fournies par les différents personnages pour en apprendre davantage sur son univers demeurent très limitées. Pendant l’aventure, le joueur rencontre de nombreux compagnons qui se battront aux côtés de notre héros. Toutefois, ceux-ci sont aussi, au grand désarroi de plusieurs, très peu développés du côté psychologique. De plus, la narration laisse plutôt à désirer. Les textes conçus pour le jeu sont très peu consistants : tantôt enfantins, tantôt vulgaires.

BoundByFlamesCompanions

La compagnie s’est tout de même bien reprise avec un fonctionnement plutôt intéressant. Tout au long de la quête, le joueur doit faire des choix déchirants entre le bien et le mal. Tout dépendant du choix effectué, Volcan saura bénéficier de nouveaux pouvoirs. De plus, les compagnons qui voudront bien le suivre lors de son périple seront aussi influencés par les choix qui seront faits. Le protagoniste se fera donc de nombreux alliés pour se battre à ses côtés, mais par la même occasion, il se fera aussi un nombre incalculable d’ennemis. Il faut donc être attentif et faire des choix judicieux.

Jouabilité

Un des avantages de ce jeu est qu’il reste excessivement simple et instinctif malgré la complexité de ses contrôles. Par exemple, on nous permet d’utiliser des touches de raccourci afin d’utiliser des attaques spéciales. Un autre exemple de cette simplicité est la façon de parer et de contrer les attaques avec l’aide d’un seul bouton.

Cependant, la difficulté du jeu vient anéantir tout effort fait au niveau de sa jouabilité. Peu importe le mode de difficulté choisi au départ, on se retrouve souvent à devoir l’ajuster en cours de route. Les ennemis normaux rencontrés sont parfois beaucoup trop faciles et parfois beaucoup trop difficiles. De plus, si vous avez tout de même trouvé le jeu facile, le dernier gardien vous donnera du fil à retordre. Une petite mise en garde : si l’on vous demande si vous êtes prêt à quelque moment que ce soit, assurez-vous d’avoir un maximum de potions de vie.

Graphisme

Je dois lever mon chapeau aux gens qui ont conçu les monstres de ce jeu. Le travail qui a été effectué sur la conception de ces derniers est exemplaire, ils sont extrêmement effrayants et semblent tout droit sortis des pires cauchemars. Des monstres gigantesques et difformes se dressent sur votre route tout au long de votre aventure afin de vous faire frissonner. Un autre point positif : la conception des armes et des armures. Une panoplie d’équipements originaux et bien détaillés s’offre au joueur dans son aventure.

BoundByFlamesMonster

Bien que les monstres, les armes et les armures aient été bien conçus, on ne peut pas en dire autant de la qualité des personnages et des décors. Les personnages n’ont que très peu d’expressions faciales. Les décors quant à eux sont assez complets, bien qu’un peu simplistes par moment. Il manque une petite touche afin de nous offrir un environnement qui nous permettrait de mieux nous immiscer dans l’histoire.

Malgré la tentative de nous offrir de beaux décors et de beaux habits, un élément vient tout gâcher. Le reflet de la lumière sur chacun des éléments semble faire ressortir un effet «plastique» sur tout ce qu’il y a dans le jeu : monstres, personnages, décors, etc.

Compléments

Contrairement à la plupart des jeux, les points forts de celui-ci se retrouvent principalement dans ses compléments. Trois éléments bien conçus sont mis en valeur dans ce jeu : l’artisanat, les arbres de talents et les améliorations.

L’artisanat permet au joueur de créer, à n’importe quel moment (y compris pendant les combats), n’importe quels objets utiles à l’aventure : trappes explosives, potions, etc.

Le système d’améliorations permet au joueur d’ajouter des bonus à chaque arme et armure en y ajoutant des morceaux (par exemple, en modifiant la garde d’une épée, on peut améliorer la force de frappe).

Les arbres de talents offrent au joueur de personnaliser son mode de jeu. Si un joueur veut se battre au corps à corps, en mode furtif ou bien en utilisant de la magie de feu, il peut décider d’associer des points dans ces arbres afin de devenir plus puissant.

Conclusion

Si vous êtes un grand fan des jeux de rôle / aventure, ce jeu est pour vous. Toutefois, ne vous attendez pas au jeu du siècle. Il s’agit d’un jeu qui possède une durée de vie très limitée, soit entre 10 et 15 heures lorsque l’on fait les quêtes secondaires. De plus, bien qu’il existe différentes fins alternatives (selon les choix qui sont faits au cours de l’aventure), vous ne serez probablement pas tenté de tout refaire pour modifier seulement quelques parties de l’histoire.

En résumé, il s’agit tout de même d’un bon jeu, mais qui possède beaucoup de lacunes pouvant nuire à l’immersion dans le monde de Vertiel.

Évaluation

Verdict

Bien qu'il possède plusieurs lacunes à différents niveaux, il s'agit tout de même d'un bon jeu pour passer le temps.

Note finale : 3.0
Critères
Scénario
4
Jouabilité
1.5
Graphisme
2.5
Compléments
4.5

Points forts

  • Histoire conduite par les choix du joueur
  • Système d'artisanat simple et complet
  • Conception des monstres, armes et armures
  • Contrôles intuitifs

Points faibles

  • Développement psychologique des personnages
  • Qualité du graphisme
  • Narration