All time Nerds BetterBe Carrières

Des véhicules récréatifs électriques de plus en plus accessibles

Par Tristan Geoffroy – le dans Actualités
Comme chacun le sait, les véhicules électriques sont plus en plus populaires et commencent enfin à être vendus à des prix plus abordables.

Même si le mouvement est plutôt lent, beaucoup véhicules récréatifs emboîtent progressivement le pas et les deux roues sont de loin ceux qui offrent l’expérience et les prix les plus attractifs.

On vend du plaisir, plus de la bonne conscience…

Tandis que l’on pense généralement en termes économiques et écologiques lorsque l’on parle de voitures électriques, on transite rapidement vers l’agrément de conduite et le plaisir dès que l’on parle de deux roues. Les constructeurs qui ont pris le risque de se lancer dans le tout électrique l’on bien compris et de plus en plus de modèles de motos électriques débarquent sur le marché que ce soit pour l’amateur de promenades tranquilles ou l’accro de vitesse et de performances.

Bultaco, une entreprise espagnole fondée en 1958 par le grand père de la star du Grand Prix moto, Sete Gibernau, sortira des lignes de montage ses premiers engins électriques l’an prochain. On ne parle désormais plus de petites bécanes aux performances ridicules, mais d’une moto capable d’atteindre les 145 km/h avec une autonomie de plus de 200 kilomètres en ville et un poids sous les 200 kilos.

Un futur leader de l’industrie des deux roues électriques?

La compagnie a énormément augmenté les caractéristiques de sa monture avec 3 fois plus de batteries, 4 fois plus d’autonomie, 150% plus de puissance, le tout pour un poids qui a à peine doublé. En gros, c’est comme piloter une 200cc ayant les performances d’une 600cc!

Il en va de même chez Zero qui vient de sortir la SR, un nouveau modèle plus accessible (qui se vend tout de même 17 845$) pour ceux qui utilisent la moto au quotidien, mais qui aiment bien en avoir sous le pieds, ou du moins en l’occurrence, sous le poignet.

Il y a trois ans, la compagnie sortait la Zero S, un modèle tout ce qu’il y a de plus honorable mais à qui il manquait le petit oomph qui fait chavirer le cœur de l’acheteur potentiel incertain. C’est désormais chose faite avec le modèle SR qui saura charmer n’importe quel fan de plaisir sur deux roues. En l’espace de trois ans, la compagnie a énormément augmenté les caractéristiques de sa monture avec 3 fois plus de batteries, 4 fois plus d’autonomie, 150% plus de puissance, le tout pour un poids qui a à peine doublé. En gros, pour les connaisseurs, c’est comme piloter une 200cc ayant les performances d’une 600cc!

Et les grosses pointures de l’industrie ne sont pas en reste et commencent enfin à réagir, comme c’est le cas chez Yamaha et Honda. Par contre, les deux géants nippons y vont de versions plus ou moins réalistes.

honda

Chez Yamaha, on espère pouvoir sortir deux modèles d’ici 2015, un pour la route (le PES1), l’autre pour le hors-pistes (le PED1). Là encore, on a quitté le monde de la sensibilisation écologique pour miser sur les performances et le plaisir de conduite. Car, qu’on se le dise, ces engins sont tout sauf ennuyeux à piloter, bien au contraire. Il suffit de voir le prochain concept de Honda pour s’en convaincre.

Certains indécrottables du moteur à essence pourront toujours affirmer leur amour de l’huile, des vibrations et de l’entretien constant qu’impose leur moto, mais leur contrepartie électrique à tout pour plaire si ce n’est un prix encore un peu élevé. Rapides, efficientes, écologiques, faciles d’entretien et peu couteuses à utiliser, les motos électriques vont rapidement s’imposer face à la vieillissante technologie polluante, bruyante et puante (au risque de déplaire aux puristes).

Des solutions plus économiques existent

D’autres pistes sont aussi suivies par de plus petites entreprises. C’est le cas notamment de la canadienne Daymak et de sa petite moto électrique et solaire, la Beast.

Dédiée principalement à un usage urbain, mais capable de s’amuser dans les chemins boueux, la Beast se recharge sur n’importe quelle prise, mais aussi grâce à ses panneaux solaires. Vous pourrez même l’utiliser pour recharger vos appareils électroniques. À partir de 1 300$, on touche à une solution plus économique et tout aussi fun.

Un futur plus fou qu’on ne l’imagine!

Enfin, d’autres vise encore plus haut, voir un peu trop. Comme cette moto qui n’a rien d’électrique mais qui parait être sortie tout droit d’un film de science-fiction : l’Aero-X Hoverbike.

aerox

Oui, vous avez bien lu, hoverbike! On est certes encore loin des motos de Return of the Jedi qui font la course dans les forêts d’Endor, mais la machine devrait selon ses concepteurs atteindre 72 km/h à environ 3 mètres du sol avec deux passagers. Le tout au menu pour 2017!

Rassurez-vous, cela vous laisse encore du temps pour économiser les 85 000$ US que devrait coûter la bête…

Continuez votre lecture

Moto Pogo : L’unicycle électrique «made in Montréal»

Moto Pogo : L’unicycle électrique «made in Montréal»

Tristan Geoffroy -
Les véhicules futuristes, du concept à la réalité

Les véhicules futuristes, du concept à la réalité

Tristan Geoffroy -
Xiaomi M365: toujours la meilleure trottinette électrique?

Xiaomi M365: toujours la meilleure trottinette électrique?

Branchez-vous -
Lito Green Motion présente la Sora au Salon de la moto de Montréal

Lito Green Motion présente la Sora au Salon de la moto de Montréal

Alexis Le Marec -
Toyota va rouler sur la lune avec son véhicule électrique

Toyota va rouler sur la lune avec son véhicule électrique

Branchez-vous -
Des voitures électriques en autopartage à Montréal cet été

Des voitures électriques en autopartage à Montréal cet été

Laurent LaSalle -
Le jet pack enfin une réalité!

Le jet pack enfin une réalité!

Tristan Geoffroy -
Motorola dévoile les Moto G4, G4 Plus, et G4 Play

Motorola dévoile les Moto G4, G4 Plus, et G4 Play

Laurent LaSalle -
Transport électrique : Québec dort au gaz

Transport électrique : Québec dort au gaz

Hugo Prévost -
Nouveau réseau de transport collectif électrique proposé par la CDPQ

Nouveau réseau de transport collectif électrique proposé par la CDPQ

Laurent LaSalle -
Moto G de Motorola

Moto G de Motorola

Alexis Le Marec -
Le grand retour des dirigeables?

Le grand retour des dirigeables?

Tristan Geoffroy -
Pourquoi la techno coûtera plus cher en 2016

Pourquoi la techno coûtera plus cher en 2016

Phonebloks, quand l’utopie est rattrapée par la réalité

Phonebloks, quand l’utopie est rattrapée par la réalité

Alexis Le Marec -
Des bateaux de transports robotisés plus sécuritaires

Des bateaux de transports robotisés plus sécuritaires

Tristan Geoffroy -

Tristan Geoffroy

Né à Marseille dans le sud de la France, Tristan est venu s'installer à Montréal en 1992 afin d'y continuer ses études en Tourisme, avant de se consacrer à sa plus vieille passion : les ordinateurs et les jeux vidéo. Il est notamment connu au Québec pour avoir été coanimateur, chroniqueur et recherchiste à l’émission M. Net.