Tesla libère ses brevets pour la concurrence

Voitures électriques

Dans l’espoir de propulser l’industrie de la voiture électrique, Tesla annonce qu’elle ne poursuivra pas ses concurrents s’ils utilisent ses brevets.

À l’ère où les chasseurs de brevets ne cessent de se multiplier, Elon Musk semble être à contre-courant. En effet, dans un geste plutôt inusité, le PDG de Tesla a annoncé aujourd’hui que les brevets de son entreprise seraient désormais à la disposition de ses concurrents.

Essentiellement, l’objectif de Tesla est de favoriser la création de normes incitant l’épanouissement de l’industrie de la voiture électrique.

Dans un billet publié aujourd’hui sur le blogue de Tesla, Musk dit s’inspirer du mouvement open source. «Tesla Motors a été créé pour accélérer l’avènement de l’écomobilité. Si nous frayons un chemin à la création de véhicules électriques irrésistibles en laissant derrière nous un champ de mines de propriété intellectuelle de manière à freiner les autres, nous allons à l’encontre de cet objectif. Tesla ne va intenter aucune poursuite judiciaire sur la base de brevets contre toute personne qui, de bonne foi, veut utiliser notre technologie.»

Frustré de l’état actuel du système de brevets américain, Musk propose une sorte d’entente de principe entre son entreprise et ses concurrents, mais s’attend à un comportement similaire de leur part. À noter que Tesla n’a pas renoncé à la propriété de ses brevets, contrairement à ce qu’une véritable stratégie open source imposerait dans de telles circonstances.

La technologie de recharge Supercharger de Tesla, qui ajoute une autonomie de 273,5 km en 30 minutes, est un domaine sur lequel Musk souhaite voir un partage de brevets. Si d’autres constructeurs automobiles rendent leurs véhicules compatibles avec cette technologie, Tesla sera «plus que ravie de laisser d’autres fabricants utiliser son réseau de stations de recharge Supercharger». En revanche, il s’attend à ce que ces autres fabricants construisent des stations à leur tour.

Un autre aspect sur lequel les constructeurs automobiles devraient envisager d’utiliser les brevets de Tesla : la conception de leurs batteries. Tesla a investi des années dans le perfectionnement de son ensemble de batteries, qui utilise de multiples petites cellules annexées à un logiciel de gestion de puissance qui empêche les dépassements thermiques.

Essentiellement, l’objectif de Tesla est de favoriser la création de normes incitant l’épanouissement de l’industrie de la voiture électrique.

Si la nouvelle peut paraître une stratégie absurde pour Tesla à première vue (puisqu’elle se retrouvera avec plus de concurrents), c’est sans prendre en considération que la production de Tesla – qui roule à plein régime – représente moins de 1% de la production automobile mondiale. Selon Musk, dans un monde qui ne produirait que des véhicules électriques, il faudrait encore 20 ans pour remplacer le parc automobile actuel.

  • Martin B

    Trop peu d’Elon Musk à la tête des grosses corporations.
    Ils font peur ces types. Vision à long terme pffff…. c quoi ça!! ;)

  • han

    trop fort !

  • Martin B

    Mieux vaut se chicaner sur la forme d’un c*&?%e de piton

  • Jean-Paul Phan

    C’est rendre hommage à l’homme dont la compagnie porte le nom. Bravo Tesla Motors et à Elon Musk pour leur vision.

  • http://stech72.tumblr.com/ Steve C

    WOW ….

    eu

    re WOW ..

    man of the Year du Times Magazine 2015 ????

  • PlanetWatcher

    Va faire plop… Le Véhicule Electrique ne fait de sens que dans le cadre d’un usage urbain et péri-urbain, de façon à diminuer cette dramatique pollution intra-muros, qui ravage alvéoles et façades… A contrario, l’usage routier et autoroutier de l’électrique ne fait aucun sens.
    Nous assistons avec Tesla à l’une des plus belles fuites en avant de ces dernières décennies… Va faire plop… et laisser les milliers de petits porteurs de la dernière heure en très piteux état…

    • DJ

      Pourquoi ?? Si ca prend 15-20 minutes pour une recharge de 80%, je pense que ca fait du sens…. Ca commence a être tentant même !

      • Tentacle-Sama

        Et de toute façon c’est pas conseiller de conduire distances plus grandes que celle autour de l’autonomie des tesla sans pause. S’il y a un bon réseau de chargeurs rapide, ça sera pas juste intéressant pour la ville.

    • DJ

      La prochaine étape est un prix plus abordable..

    • Bruno

      Tu te trompe, Les bornes de recharge sans-fils peuvent être implémentés un peu partout en dessous des routes et des parkings. Bombardier ont déjà des véhicules qui recharge par induction électromagnétique. Pourquoi pas Tesla? un jour oui. Avec ce concept ils vont pouvoir envisagé faire rouler leurs voiture sur de longue distances.

  • Serge

    C’est un coup stratégique de la part de M. Musk. Il est en train de bâtir une méga-usine à batteries qui va fournir ses véhicules avec sa technologie. Une usine de cette ampleur aura un énorme surplus de production, mais à qui vendre ces batteries si les autres constructeur utilisent des technologies différentes? En donnant aux autres constructeurs les technologies de recharges et les technologie de gestion de puissance pour les batteries, il va peut-être perdre un peu d’argent pour les voitures, mais en gagner 10 fois plus sur l’autre plan. De toute facon, Tesla n’est pas dans le marché des voitures cheap. Autant laisser ca aux autres constructeurs qui vont démocratiser la voiture électrique, ce qui engendrera encore plus de ventes de batteries. Tesla est en transformation, la vente de voiture ne deviendra que la seconde vocation de Tesla dans quelques années. Si son coup de dés fonctionne, bien entendu. Une entreprise veut faire de l’argent, c’Est sa première vocation. Ne JAMAIS croire une entreprise qui tente de nous faire penser qu’ils sont gentils et tout.. y’a toujours de quoi derrière pour générer encore plus de cash.