Les revenus des YouTubers devraient-ils être partagés avec les créateurs de jeux?

Matière à débattre

Liste de tags

Selon le point de vue de celui qui la regarde, une vidéo peut être perçue comme une façon de promouvoir un jeu ou un détournement de contenu à des fins pécuniaires.

PewDiePie, pseudonyme de Felix Arvid Ulf Kjellberg, est l’utilisateur avec le plus grand nombre d’abonnés sur YouTube. Sa chaîne compte près de 28 millions d’abonnés et ses capsules vidéo ont au total plus de 4,7 milliards de visionnements. Lors d’une entrevue avec le Wall Street Journal, le Suédois a avoué cette semaine avoir empoché pas moins de 4 millions de dollars US en 2013.

Un développeur qui considère que le simple fait de diffuser des images tirées de son jeu constitue une importante perte de revenus ne travaille peut-être pas pour la bonne industrie.

Une déclaration qui semble avoir agacé Philippe Poisson, alias Phil Fish, concepteur montréalais de jeux vidéo principalement connu pour avoir développé Fez par le biais de son entreprise indépendante, Polytron. À ses yeux, les internautes qui diffusent leurs parties de jeux vidéo sur YouTube sont essentiellement des pirates.

«Les YouTubers devraient devoir payer une énorme partie de leurs revenus aux développeurs à qui ils volent tout leur contenu», a déclaré Fish sur Twitter dans une série de tweets. «Si vous générez de l’argent en mettant mon contenu sur votre canal, vous me devez de l’argent. C’est aussi simple que cela. Si vous achetez un film, alors êtes-vous autorisé à diffuser l’intégralité de celui-ci publiquement pour que d’autres le regardent gratuitement? Non, parce que ce serait illégal.»

Un point de vue qui se défend, certes. Mais quiconque connaît le controversé personnage sait que Fish ne pouvait s’arrêter là.

Tourner ses doigts sept fois avant de tweeter

«Des systèmes sont en place pour empêcher [la diffusion de longs-métrages sur YouTube]. Mais achetez Fez, mettez-le AU COMPLET sur YouTube, activez la publicité, faites de l’argent avec ce contenu et c’est PARFAITEMENT CORRECT. Et les développeurs ne devraient EN AUCUN CAS être rémunérés du fait que leur travail est distribué gratuitement à travers le monde. Vrai. C’est logique.»

Devant la colère manifestée par Fish, quelqu’un lui a demandé si ce n’était pas une invitation de sa part aux YouTubers de supprimer l’ensemble de leurs capsules mettant Fez en vedette.

Par le passé, Fish a déjà pris des décisions de manière plutôt compulsive après avoir été confronté à des commentaires négatifs, notamment l’annulation de Fez II et son départ de l’industrie du jeu vidéo. Cette fois-ci, il semble carrément avoir supprimé son compte Twitter.

Une question demeure

La différence entre un film et un jeu vidéo est évidente : l’interactivité. Un développeur qui considère que le simple fait de diffuser des images tirées de son jeu constitue une importante perte de revenus ne travaille peut-être pas pour la bonne industrie.

Il va de soi que mettre Fez «au complet» sur YouTube ne rend pas le jeu interactif. Surtout qu’il ne s’agit pas d’un jeu AAA doté de cinématiques plus longues que les portions jouables.

Les capsules vidéo de PewDiePie font-elles gratuitement la promotion de certains jeux, ou s’apparentent-elles à du piratage? Peut-on réellement ignorer l’influence que ce créateur de contenu exerce auprès de ses millions d’abonnés?