Apprendre en mangeant? Oui, ce sera bientôt possible!

Prédictions

Exclusif

Si vous êtes un fan de science-fiction, vous vous rappelez sûrement cette scène du film The Matrix dans laquelle Neo, le héros du film, apprend le kung-fu en quelques secondes grâce à un logiciel directement téléversé dans son cerveau.

Et bien il sera possible d’apprendre presque aussi rapidement en avalant de petites gélules dans très peu de temps.

«Pour apprendre à lire, nous avons consommé beaucoup d’informations à travers nos yeux», raconte Nicholas Negroponte. «C’est peut-être un moyen très inefficace. Donc ma prédiction c’est que nous allons ingérer les informations. Vous allez avaler une pilule et saurez parler anglais.»

Manger c’est savoir?

En effet, c’est ce qu’affirme Nicholas Negroponte, fondateur du MIT Media Lab. Depuis la nuit des temps, les humains transmettent leur savoir par les trois seuls sens capables d’interagir avec notre cerveau afin de transmettre des données liées à l’apprentissage : l’ouïe, la vue et le toucher. Les yeux transmettent ce qu’ils lisent ou voient, les oreilles, ce qu’elles entendent et les mains, les gestes qu’elles effectuent ou les textes qu’elles lisent en braille dans le cadre de personnes mal ou non-voyantes. Mais il se pourrait bien que bientôt ce soit votre bouche qui soit le moyen le plus efficace et le plus rapide pour assimiler de nouvelles connaissances.

Des prédictions ignorées pourtant aujourd’hui reconnues de tous

Aussi farfelu que cela puisse paraître, la logique derrière ce tout nouveau concept a pourtant bien du sens. Lors d’une conférence TED, Negroponte a présenté les prédictions que son laboratoire avait faites il y a de nombreuses années et qui avaient été totalement ignorées lors de leur publication. À la fin de sa présentation, il nomma ce que pourraient être les innovations technologiques dans un avenir rapproché.

Lors de ses prédictions pour les 30 prochaines années, il délivra cette citation qui laissa bon nombre de personnes perplexes : «Pour apprendre à lire, nous avons consommé beaucoup d’informations à travers nos yeux. C’est peut-être un moyen très inefficace. Donc ma prédiction, c’est que nous allons ingérer les informations. Vous allez avaler une pilule et saurez parler anglais. Vous allez avaler une pilule et connaîtrez Shakespeare et la façon d’y parvenir, c’est à travers le flux sanguin. Une fois dans le flux sanguin, ça va tout simplement au cerveau, et quand les différentes parties savent où elles sont dans le cerveau, elles vont déposer les connaissances au bon endroit.»

Réalité ou fiction?

Véritable déclaration digne de la littérature cyberpunk des années 1980, cette phrase n’est pas sans rappeler celles des transhumanistes qui croient intimement en la symbiose de l’homme et de l’ordinateur dans un futur très proche.

Le jeu Deus Ex : Human Revolution explore l'idéologie transhumanisme

Le jeu Deus Ex : Human Revolution explore l’idéologie transhumanisme

Que ce soient des membres cybernétiques ou des ajouts informatiques à nos systèmes nerveux ou neuronal, les ordinateurs feront bientôt partie intégrante, non pas seulement de notre vie, mais aussi de nos corps.

Effrayant vous dites? Probablement autant que de dire à un homme du début du 19e siècle qu’il pourra se déplacer d’ici la moitié de son siècle plus rapidement que la vitesse du son. Pensez-y un instant.

Bref, les prochaines révolutions technologiques feront appel à la nanotechnologie et à son implantation dans le corps humain dans de nombreuses applications, dont l’apprentissage. Ce qui a changé depuis l’apparition de l’informatique, ce ne sont pas les informations que nous traitons, mais les interfaces que nous utilisons. Les prochaines révolutions pourraient être bien moins visibles que les précédentes, mais elles modifieront bien plus profondément l’humain tel que nous le connaissons.

À méditer…