Facebook serait en pourparlers avec Uber

Rumeurs

Liste de tags

Pourrons-nous bientôt appeler un lift directement à partir de Messenger? On dirait bien que oui.

Selon le blogue Recode, Mark Zuckerberg aurait personnellement parlé avec Travis Kalanick, PDG de Uber, une entreprise américaine qui développe et opère des applications mobiles de mises en contact de clients avec divers services de transport de personnes.

Facebook devra éventuellement rentabiliser Messenger, bien que Mark Zuckerberg a souligné qu’il n’était pas pressé de transformer l’application en une vache à lait lors de la conférence téléphonique trimestrielle hier.

Toutefois, les pourparlers n’en sont encore qu’à leurs balbutiements. Il est donc possible que l’entente ne se concrétise pas de si tôt (ou tout simplement pas du tout), mais l’idée d’ajouter la fonction à l’application de messagerie de Facebook est logique compte tenu du contexte d’Uber.

En effet, la jeune entreprise doit composer avec de plus en plus de compétiteurs (dont Lyft et Hailo) qui offrent des services similaires. Il va de soi qu’un partenariat avec Facebook pourrait alors lui donner accès à une masse critique d’utilisateurs potentiels.

Une source de revenus pour Facebook

Du côté de Facebook, le réseau social devra éventuellement rentabiliser Messenger, bien que – selon The Verge – le PDG de Facebook a souligné qu’il n’était pas pressé de transformer l’application en une vache à lait lors de la conférence téléphonique trimestrielle hier.

«Nous sommes vraiment sérieux à le faire de la bonne façon», a dit Zuckerberg à propos de la rentabilisation des services secondaires de Facebook. On ne doit donc pas s’attendre à ce que Messenger, voire même les récentes acquisitions comme WeChat et Oculus deviennent profitables du jour au lendemain. Les profits que pourrait générer un partenariat avec Uber viendraient en quelque sorte contrebalancer la situation.

Quoi qu’il en soit, les chauffeurs de taxi peuvent dormir tranquilles encore un bon moment.