Android représente 85% des téléphones livrés au dernier trimestre

Mobilité

La demande globale pour les téléphones intelligents continue de grimper, avec Android toujours en tête de peloton.

Selon les plus récentes statistiques compilées par Strategy Analytics, 295,2 millions de téléphones intelligents ont été livrés lors du second trimestre de 2014. Parmi ceux-ci, 84,6% des appareils roulaient Android (249,6 millions au total), une augmentation de 27% par rapport à la même période l’an dernier, confirmant à nouveau l’avance du système d’exploitation de Google devant ses principaux concurrents.

«Les concurrents vont devoir offrir quelque chose de révolutionnaire afin de renverser l’énorme avance d’Android dans les livraisons de smartphones», a déclaré le directeur général de Strategy Analytics, Neil Mawston.

«À l’instar du marché informatique, Android est sur le point de transformer le secteur des téléphones intelligents en une course à un seul cheval», a déclaré le directeur général de Strategy Analytics, Neil Mawston.

«Ses services à faibles coûts et son interface conviviale demeurent une option follement attrayante pour les fabricants de matériel, les fournisseurs de services et les consommateurs du monde entier. Les concurrents vont devoir offrir quelque chose de révolutionnaire afin de renverser l’énorme avance d’Android dans les livraisons de smartphones. La poussée d’Apple sur le marché des phablettes à grand écran et l’expansion de Firefox dans le secteur des téléphones intelligents bon marché sont les seules menaces majeures pour la croissance continue d’Android à ce stade.»

Parlant d’Apple, les livraisons d’iPhone au cours de cette même période s’élèvent à 35,2 millions d’unités (11,9% du total des livraisons), ce qui représente une baisse de 1,5% par rapport à ses parts du second trimestre de 2013 – même si elle a expédié 4 millions d’unités de plus, le total des livraisons de téléphones intelligents ayant augmenté davantage.

De leurs côtés, Microsoft et BlackBerry ont également perdu des plumes. Les appareils propulsés par Windows Phone ne représentent que 2,7% des livraisons (une chute de 1,1%) alors que les parts de BlackBerry tombent à 0,6% (une baisse de 1,8% par rapport à l’an dernier).