All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le plus populaire producteur de contenu sur YouTube ferme les commentaires pour de bon

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
À l'ère des réseaux sociaux, peut-on réellement envisager de faire taire ses adeptes? Pew Die Pie pense que oui.

Il a expliqué sa décision dans sa plus récente vidéo, où il exprime d’abord sa gratitude envers les 30 millions d’abonnés (un seuil qu’il vient récemment de franchir).

Pew Die Pie invite ses adeptes à se tourner vers Twitter et Reddit afin de poursuivre la communication avec lui.

«Je me dirige dans les commentaires, et c’est principalement du spam, de l’autopromo, des gens qui tentent de provoquer les autres, des gens qui répondent à ces derniers… essentiellement des trucs qui, pour moi, ne veulent rien dire», raconte Felix Arvid Ulf Kjellberg, alias Pew Die Pie.

Visiblement troublé par la situation, il semble avoir longtemps réfléchi à l’idée de fermer les commentaires de sa chaîne YouTube. Il invite ses adeptes à se tourner vers Twitter et Reddit afin de poursuivre la communication avec lui.

«Je ne dirais pas que nous perdons quelque chose, je dirais que nous faisons un pas vers la bonne direction. Ça fait trop longtemps que ça dure, les commentaires de merde.»

Il va de soi que Pew Die Pie peut se permettre de ne pas profiter de la valeur supplémentaire qu’apporte le nombre de commentaires de ses vidéos. Cette valeur, perçue par l’algorithme de YouTube, vient influencer la fréquence de recommandation d’une vidéo par le système. Mais avec 30 millions d’abonnés, le Suédois de 24 ans est en bonne posture pour ne pas avoir à tolérer la contamination que subissent les commentaires qui lui sont adressés depuis plusieurs mois.

Si le système de modération communautaire fonctionne plutôt bien pour les chaînes de tailles moyennes, cette stratégie semble perdre de son efficacité lorsque la chaîne en question atteint une extrême popularité.

Pourquoi avoir attendu tout ce temps? «J’espérais que YouTube puisse trouver une solution, mais ça ne semble pas [les préoccuper], et j’en ai marre», explique-t-il.

Si le système de modération communautaire, qui permet à quiconque de signaler les commentaires désobligeants, impertinents ou abusifs, fonctionne plutôt bien pour les chaînes de tailles moyennes, cette stratégie semble perdre de son efficacité lorsque la chaîne en question atteint une extrême popularité.

Google trouvera-t-elle un moyen de faire en sorte que ses plus importants producteurs de contenus ne suivent pas les traces de Pew Die Pie?

Ayant admis avoir empoché pas moins de 4 millions de dollars US l’an dernier, l’idée d’embaucher quelqu’un à temps plein afin de faire la gestion de sa communauté était-elle hors de portée?

Les dernières nouvelles

10 jeux qui feront parler d’eux en 2020 !

10 jeux qui feront parler d’eux en 2020 !

10 faits méconnus sur la franchise Resident Evil

10 faits méconnus sur la franchise Resident Evil

Google Photos et la confidentialité : pourquoi vous ne devriez pas négliger ce que vos clichés révèlent ?

Google Photos et la confidentialité : pourquoi vous ne devriez pas négliger ce que vos clichés révèlent ?

Plus d'actualités

Amazon Music désormais gratuit sur Android, iPhone et Fire TV

Amazon Music désormais gratuit sur Android, iPhone et Fire TV

Xiaomi se lance dans les liseuses avec la Xiaomi Mi Reader

Xiaomi se lance dans les liseuses avec la Xiaomi Mi Reader

PS5 : Un brevet dévoilerait les manettes DualShock 5

PS5 : Un brevet dévoilerait les manettes DualShock 5

Populaires

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

My Activity : Voici tout ce que Google sait sur vous

My Activity : Voici tout ce que Google sait sur vous

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .