All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Twitter teste un bouton «Acheter» sur sa plateforme

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Après Facebook, c'est au tour de Twitter de tester un bouton permettant d'effectuer un achat à même un tweet.

Comme nous le rappelait Madonna en 1984, nous vivons dans un monde matérialiste. Twitter semble l’avoir compris, si bien qu’elle s’amuse à tester une nouvelle façon de magasiner en ligne avec l’intégration d’un bouton «Acheter» aux tweets de certains de ses utilisateurs.

Il va de soi que les tweets sponsorisés ne suffisent pas à combler les besoins financiers de la société nouvellement cotée en bourse.

Les plus perspicaces d’entre vous ont compris le principe : vous appuyez sur le bouton en question afin d’obtenir plus de détails à propos du produit présenté, et inscrivez vos informations d’expédition et de paiement avant de recevoir une confirmation de votre commande.

Pour l’instant, seule l’application mobile est concernée.

Inutile de rappeler que depuis ses débuts, Twitter est sans cesse à la recherche d’une façon de rentabiliser ses activités. Il va de soi que les tweets sponsorisés ne suffisent pas à combler les besoins financiers de la société nouvellement cotée en bourse.

Le réseau social peut compter sur la collaboration de Fancy, Gumroad, Musictoday et Stripe afin de bâtir sa plateforme de commerce électronique.

Période de mise à l’essai

Pour l’instant, le bouton est à l’essai qu’auprès de certaines marques, notamment (RED), Burberry et Home Depot, et certaines icônes de la musique, dont Pharell et Eminem. Twitter compte toutefois s’associer avec davantage d’entreprises afin de déployer la nouvelle fonction.

À l’ère où trop d’entreprises sont victimes de cyberattaques ayant pour conséquence la fuite des renseignements bancaires de leurs utilisateurs, Twitter a tenu à mettre de l’avant la sécurité de son nouveau service.

«Vos informations d’expédition et de paiement sont cryptées et stockées en toute sécurité après votre première transaction, vous pourrez ainsi facilement effectuer des achats sur Twitter à l’avenir sans avoir à inscrire vos informations à nouveau», peut-on lire sur le billet annonçant la nouvelle. «Bien entendu, vous pouvez toujours supprimer ces informations à partir de votre compte. Votre carte de crédit est traitée en toute sécurité et ne sera pas partagée avec le vendeur sans votre permission.»

Les dernières nouvelles

Test de Pokémon Shining Pearl et Pokémon Brilliant Diamond: Retour prudent en 2006

Test de Pokémon Shining Pearl et Pokémon Brilliant Diamond: Retour prudent en 2006

Test du jeu Forza Horizon 5: À pleine vitesse dans l’immense beauté du Mexique !

Test du jeu Forza Horizon 5: À pleine vitesse dans l’immense beauté du Mexique !

10 faits méconnus sur la Xbox pour souligner les 20 ans de la console !

10 faits méconnus sur la Xbox pour souligner les 20 ans de la console !

Plus d'actualités

MEGAMIGS, Pokémon, Call of Duty et Battlefield: Un événement et 8 jeux à surveiller en novembre !

MEGAMIGS, Pokémon, Call of Duty et Battlefield: Un événement et 8 jeux à surveiller en novembre !

Les grands retours de Metroid, Far Cry et Age of Empires: 11 jeux à surveiller en octobre !

Les grands retours de Metroid, Far Cry et Age of Empires: 11 jeux à surveiller en octobre !

Village sinistre, jeux de rôle classiques et pirates impitoyables: 8 jeux à surveiller en mai !

Village sinistre, jeux de rôle classiques et pirates impitoyables: 8 jeux à surveiller en mai !

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .