Les ventes de la Xbox One ne lèvent pas au Japon

En difficulté au Japon

Liste de tags

Plus de 9 mois après sa sortie américaine, la nouvelle console de Microsoft a finalement été lancée au Japon… et les résultats sont désastreux.

Selon le magazine Famitsu, la Xbox One a trouvé preneur auprès de 23 562 consommateurs depuis son lancement nippon il y a 4 jours. C’est un peu plus du tiers des performances de vente de la Xbox 360 dans ce marché en 2005 (62 135 unités), et ce 2 jours après sa sortie.

Rappelons que la PlayStation 4 a été lancé au Japon le 22 février dernier, soit plus de 6 mois avant son arrivée sur le marché.

Mais ça, Microsoft le savait.

Rappelons qu’en juillet dernier, Phil Spencer a déclaré que ce lancement n’allait pas être une sinécure pour son entreprise. Malheureusement, le président de la division Xbox avait raison.

À titre de référence, Nintendo a écoulé 308 000 Wii U 2 jours après son lancement, tandis que Sony est parvenu à vendre 322 000 PlayStation 4 après le même délai lors de sa sortie l’an dernier.

Le meilleur vendeur du côté des jeux Xbox One est sans surprise Titanfall, qui a culminé 22 416 copies – dont la vaste majorité vient des ventes de l’ensemble de la console comprenant le jeu en question.

En deuxième position, on retrouve Kinect Sports Rivals avec 14 919 copies vendues. Dead Rising 3 se campe en troisième position, avec 7 330 unités.

Comment expliquer un tel résultat?

Rappelons que la principale rivale de la Xbox One, la PlayStation 4, a été lancé au Japon le 22 février dernier – soit plus de 6 mois avant son arrivée sur le marché.

On ne peut évidemment pas balayer du revers de la main la thèse nationaliste : les Japonais semblent préférer acheter des produits japonais. Sans compter qu’une bonne portion des 29 jeux actuellement offerts sur Xbox One au Japon sont aussi disponible sur la PlayStation 4, et parfois même depuis plusieurs mois.