No Ad, quand la réalité augmentée remplace la publicité par des œuvres d’art

Surdose de pub

Une nouvelle application mobile permet de détourner les affiches publicitaires du métro de New York dans le but de se réapproprier l’espace public.

On peut évidemment critiquer la vocation de celle-ci. Non seulement l’application No Ad est conçue explicitement pour contrer la publicité du métro de New York, mais ce n’est pas non plus comme si notre regard était rivé sur l’écran de notre appareil mobile lors de nos moindres déplacements.

Toutefois, il s’agit peut-être d’un premier pas vers la création de lunettes permettant de percevoir le message caché derrière les publicités (tels que vues dans le film They Live de John Carpenter). On peut toujours rêver, non?

Le fonctionnement de No Ad, disponible gratuitement sous Android et iOS, est plutôt simple. Suffit de démarrer l’application, pointer la caméra de votre téléphone ou tablette sur la publicité que vous souhaitez voir être transformée avant que celle-ci soit remplacée par une œuvre d’art.

Des mises à jour mensuelles de l’application sont prévues afin de rendre le détournement compatible avec de nouvelles publicités et de rafraîchir le contenu artistique de No Ad.

Re+Public, le collectif derrière l’initiative, prévoit effectuer des mises à jour mensuelles de l’application afin de rendre le détournement compatible avec de nouvelles publicités et de rafraîchir le contenu artistique de No Ad.

Doit-on s’attendre à ce que l’application puisse fonctionner ailleurs que dans le métro de New York? «Nous n’avons actuellement pas l’intention de rendre No Ad fonctionnel dans d’autres villes, mais nous avons appris que le métro de Washington partageait les mêmes publicités [que le métro de New York]. Dans ce cas, ça va fonctionner», souligne Jowy Romano, l’un des instigateurs du projet.

«Dans le futur, lorsque des casques similaires aux Google Glass seront très répandus, des logiciels comme No Ad pourraient être utilisé pour remplacer les affiches publicitaires sans avoir à tenir votre téléphone, un peu comme une extension bloquant la publicité dans la vie de tous les jours», conclut-il.

Il va de soi qu’une telle application pourrait devenir excessivement populaire auprès des propriétaires de Gear VR, le casque de réalité virtuelle de Samsung.

  • Gumby

    La prochaine étape sera de tous se promener avec un casque et l’on verra, selon nos préférences, tous les humains remplacés par de magnifiques mannequins nu(e)s et toutes les voitures remplacés par des Ferrari? :P