All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Samsung va réduire son nombre de nouveaux téléphones en 2015

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Le fabricant sud-coréen, dont la stratégie reposait sur le lancement de dizaines de smartphones annuellement, souhaite réduire de 25 à 30% le nombre de nouveaux téléphones qu'elle introduira dorénavant sur le marché.

Le responsable des relations aux investisseurs de Samsung, Robert Yi, a confirmé ce virage stratégique lors d’une conférence à New York cette semaine. Selon lui, l’entreprise diminuera le nombre de modèles de 25 à 30%.

Bien que ces nouvelles mesures soient encourageantes pour les investisseurs, les conséquences de celles-ci ne pourront être perçues qu’à moyen et long termes.

Cette nouvelle était attendue de pied ferme par certains analystes, alors que Samsung a dû essuyer une perte de bénéfice net de près de 50% au troisième trimestre.

«Pendant les bonnes années, tous les téléphones Galaxy se sont bien vendus, ce qui a incité l’entreprise à sortir un tas de modèles différents. Mais les choses se sont compliquées et ça ne marche plus», confie Lee Seung-woo, analyste de la firme IBK Securities, à l’agence Dow Jones.

Nous ignorons quelles gammes de produits Samsung songe à ainsi éliminer. Il serait évidemment surprenant que la nouvelle stratégie ait un impact sur le déploiement de nouveaux appareils des gammes Galaxy S et Galaxy Note, les plus populaires du fabricant.

Une concurrence de plus en plus féroce

Bien que ces nouvelles mesures soient encourageantes pour les investisseurs, les conséquences de celles-ci ne pourront être perçues qu’à moyen et long termes. «On ne réorganise pas la production et l’assortiment comme ça, du jour au lendemain», ajoute Seug-woo.

Samsung demeure le numéro un mondial du secteur des téléphones intelligents, malgré que ses parts de marché soient passées de 35% en 2013 à 23% actuellement selon les statistiques du cabinet IDC. Évidemment, l’entreprise fait face à une concurrence féroce de la part de marques chinoises comme Huawei, Lenovo (qui détient Motorola) et Xiaomi, qui gagnent du terrain, plus particulièrement dans les pays émergents.

Sans parler du secteur des produits haut de gamme, notamment Apple, qui détient 12% de parts de marché et qui convoite de plus en plus le marché chinois.

Vidéo récente
- Actualités

Votre vie privée est encore sur vos vieux ordinateurs

Les dernières nouvelles

Macbook Pro 13″ 2019 : l’un des pires scores de réparabilité octroyés par iFixit 

Macbook Pro 13″ 2019 : l’un des pires scores de réparabilité octroyés par iFixit 

Branchez-vous -
FaceApp possède désormais plus de 150 millions de noms et visages

FaceApp possède désormais plus de 150 millions de noms et visages

Matthieu Carlier -
SpaceX : nouvel échec, la fusée StarHopper part en fumée

SpaceX : nouvel échec, la fusée StarHopper part en fumée

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Avec son hologramme traducteur, Microsoft entre de plain-pied dans le futur

Avec son hologramme traducteur, Microsoft entre de plain-pied dans le futur

Branchez-vous -
HongMeng OS : en fait, l’OS de Huawei ne serait pas destiné aux smartphones

HongMeng OS : en fait, l’OS de Huawei ne serait pas destiné aux smartphones

Matthieu Carlier -
Bug lors de Prime Day d’Amazon : du matériel photo coûtant 13 000$ vendu 94$

Bug lors de Prime Day d’Amazon : du matériel photo coûtant 13 000$ vendu 94$

Matthieu Carlier -

Populaires

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Branchez-vous -
« Agent Smith », ce malware qui a contaminé 25 millions de smartphones Android

« Agent Smith », ce malware qui a contaminé 25 millions de smartphones Android

Branchez-vous -
Le télescope Hubble détecte un trou noir qui n’est pas censé exister

Le télescope Hubble détecte un trou noir qui n’est pas censé exister

Matthieu Carlier -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .