Ce que Facebook vous réserve avec ses nouvelles conditions d’utilisation

Too Long; Didn't Read

Que se cache-t-il derrière les nouvelles conditions d’utilisation du populaire réseau social? Sous l’apparence d’une série de bénéfices apportée à l’utilisateur, Facebook nous réserve quelques mauvaises surprises.

Au pays de la gratuité, vous êtes le produit. Les nouvelles conditions d’utilisation et politiques d’utilisation des données manifestent également ce fait lorsqu’on prend le temps de les lire. Malheureusement, peu de gens le font. Quand vient le moment de vulgariser le tout, Facebook prend évidemment bien soin de souligner seulement les aspects positifs des changements qui seront imposés dès le 1er janvier 2015.

Voici la liste des nouveautés que nous réserve Facebook pour l’an prochain.

Notions de base sur la confidentialité

Facebook a mis en ligne un guide visant à répondre aux questions de ses utilisateurs à l’égard de la confidentialité de leurs informations. Visiblement pas destiné aux érudits du géant bleu, on y explique comment filtrer l’affichage de vos publications, la façon dont les autres peuvent interagir avec vous, et ce qui apparaît dans votre fil d’actualité.

Rien de bien nouveau sous le soleil, si ce n’est qu’un nouvel outil pédagogique pour débutants.

Mieux vous suivre à la trace

Facebook omet de mentionner non seulement que le réseau sera en mesure d’afficher des publicités selon votre position géographique, mais que l’activation de la géolocalisation est conditionnelle à l’utilisation de la fonction Amis à proximité.

Des changements liés à la géolocalisation sont également prévus. Désormais, lorsque vous partagerez votre emplacement (dans un restaurant ou une salle de cinéma par exemple), Facebook vous proposera des suggestions d’endroits similaires à proximité basées sur les activités de vos amis.

Toutefois, comme le souligne le blogue Clubic, il y a anguille sous roche liée à cette fonction, appelée Amis à proximité. Lorsque Facebook en fait la promotion en mentionnant qu’il travaille «sur des manières de vous montrer les informations les plus pertinentes en fonction de votre position et des activités de vos amis», il omet de mentionner non seulement que le réseau sera en mesure d’afficher des publicités selon votre position géographique, mais que l’activation de la géolocalisation est conditionnelle à l’utilisation de la fonction Amis à proximité.

De plus, Facebook explique qu’il unifiera désormais les paramètres de géolocalisation de l’application mobile et de sa version web. Rappelons que jusqu’ici, les publicités affichées sur votre téléphone étaient indépendantes de celles affichées sur votre ordinateur. Alors que le réseau social nous vante les bienfaits de ce changement, qui tiendra compte désormais du signalement d’une publicité jugée non pertinente sur l’application mobile afin de la masquer également sur la version web, on peut supposer que cette unification ne sera pas à sens unique. Par exemple, les données récoltées par le biais de la géolocalisation de votre téléphone pourront avoir un impact sur les publicités affichées sur votre PC.

Inauguration du bouton «J’achète»

Une initiative à l’essai depuis 2013 semble être sous le point de se concrétiser. Il s’agit en effet du bouton «J’achète», un mode de paiement lié à votre compte Facebook qui pourra être exploité par une panoplie de boutiques en ligne. Toutefois, il est fort possible que ce bouton fasse d’abord son apparition exclusivement auprès des utilisateurs résidents aux États-Unis.

Tel que le souligne L’Express, il va de soi que le détail de vos transactions effectuées via ce nouveau bouton sera par conséquent récolté par Facebook, qui prendra certainement soin d’utiliser l’information à des fins publicitaires.

Dites ce que vous n’aimez pas, Facebook vous dira quoi acheter

Si la possibilité de retirer les publications qui ne vous intéressent pas est louable, elle peut être perçue comme une ruse pour en apprendre davantage sur vous.

Au début du mois, Facebook a annoncé qu’il offrait désormais à ses utilisateurs plus de contrôle sur leur fil d’actualité. Si la possibilité d’y masquer les publications ou les publicités qui ne vous intéressent pas est en soi une fonctionnalité louable, elle peut être perçue comme une autre ruse du populaire réseau social pour en apprendre davantage sur vous.

Puisque nous avons déjà écrit sur le sujet, nous vous invitons à lire l’article en question afin de savoir de quoi il en retourne exactement.

Convergence des filiales de Facebook

Vous pourrez désormais accéder à Instagram et WhatsApp en vous authentifiant avec votre compte Facebook si jamais vous perdez l’accès à ces comptes. Comme le souligne le réseau social : «Nous pouvons partager des informations vous concernant au sein de notre famille d’entreprises pour faciliter, soutenir et intégrer leurs activités et améliorer nos services.»

Dans la continuité

Bien qu’il ne soit pas surprenant de voir Facebook tenter de montrer patte blanche en modifiant ses conditions de service, ses pratiques visant à collecter un maximum de renseignements confidentiels sur ses utilisateurs ne sont pas nouvelles.

Si vous désirez poursuivre votre utilisation de Facebook en évitant autant que possible de fournir au réseau de l’information sur votre vie privée, retirez-vous de son récent programme qui lui permet d’utiliser votre historique de navigation à des fins publicitaires, désactiver la géolocalisation sur votre application mobile et évitez de cliquer sur «J’aime» à tout prix.

  • Gaston

    Baswell… Le « Big Brother » du roman 1984 de Georges Orwell commence à avoir l’air d’une petite fille timide comparé à Facebook, Google et compagnie.

    • Elgrand82

      Ça va leur permettre de combattre le faux terrorisme :)

    • Elgrand82

      Ceux qui se disent juifs mais ne le sont pas forment une synagogue de satan! apocalypse 2:9 et 3:9,.
      Jean 8:44 Vous
      avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre
      père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans
      la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le
      mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père
      du mensonge.
      On reconnait dans c’est paroles les fondements même du sionisme moderne = faux juifs!

      Contrôle et domination est leur seul objectif! c’est faux juifs sont pour la plupart d’origine ashkénaze  »khazars ».
      Faut
      lire Shlomo Sand  »qui ne contredit pas la bible » pour mieux
      comprendre a qui on a tous affaire. Le jugement est proche et inévitable
      mais on peut certes le ralentir, en partageant la vérité, et ça peut
      aussi sauver des âmes!

  • Elgrand82

    Big brother! you’re not big deal compared to God :)

  • Elgrand82

    PETITE CORRECTION! Big brother! you’re not big compared to God :)

  • Serge

    Si Msn Messenger était pas mort je ne suis pas certain que je serais sur FB. Je m’en sert presque juste pour le chat avec des amis asteur. Donc ca me fait un ptit peu chier d’apprendre tous ces trucs (je l’admet, je lis jamais ces notices – trop long, trop « légal », trop « marketing »). Merci pour l’article.. l’heure est peut-être venue pour moi de me mettre à la recherche d’une alternative (autre que skype qui prend des heures à démarrer et avec lequel je ne parviens toujours pas à faire afficher mes contacts correctement).

    • benoit

      Salut, chez pas si ICQ existe encore, si oui peut être une bonne alternative….

  • Francis Taquin

    Big Brother est partout maintenant. Plus que partout, il est PARTOUT.