Yahoo Québec ferme ses portes (MAJ)

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Après 8 ans d'activités, la version québécoise du portail de Yahoo disparaît, conséquence d'une restructuration de l'entreprise.

MISE À JOUR : «Nous effectuons quelques changements à la page d’accueil de Yahoo Québec tout en continuant à offrir à notre communauté un contenu de qualité», a déclaré un porte-parole de l’entreprise par courriel. «Notre site incorporera à la fois les manchettes du Québec, mais aussi du reste de la francophonie, pour permettre à nos utilisateurs d’accéder à la variété de contenu à laquelle ils s’attendent de Yahoo.»


L’industrie médiatique, plongée dans une période de bouleversements et de perturbations ici comme ailleurs, perd un autre joueur aujourd’hui avec la fermeture de Yahoo Québec.

«Ils ferment tout, vont tuer des postes ailleurs au Canada aussi. Ici, ils ne vont conserver que la page d’accueil, je crois.»

Selon nos informations, Yahoo ferme ainsi l’ensemble des sections de son portail québécois (actualités, sports, finance et divertissement) pour ne conserver que la page d’accueil, qui ne sera plus qu’un fil de presse. Par conséquent, il y a peu de chances que le bureau de Montréal poursuive ses activités à long terme.

Au moment d’écrire ces lignes, l’entreprise n’a toujours pas fait de déclaration à ce sujet. Nous avons toutefois recueilli les commentaires de membres de l’équipe rédactionnelle, qui ont appris la nouvelle ce matin par téléphone.

«Mon éditrice a à peine eu le temps de m’appeler avant de devoir rendre son téléphone», nous a raconté une pigiste. «Ils ferment tout, vont tuer des postes ailleurs au Canada aussi. Ici, ils ne vont conserver que la page d’accueil, je crois.»

Un courriel impersonnel

La décision de l’entreprise a également été transmise dans un courriel rédigé uniquement en anglais :

«We wanted to notify you that Yahoo will be making changes to our Quebec media properties. As we focus on our 2015 strategy, we are constantly reviewing our products and experiences and, in some cases, making tough decisions. Due to these changes, we no longer require your services. Please find enclosed a letter terminating our agreement with you.»

«We thank you for your past contributions and wish you luck in your future endeavors.»

À noter que les services web de Yahoo, qui emploient des serveurs américains, seront selon toute vraisemblance maintenus.

Les dernières nouvelles

Un iPad à écran pliable à l’horizon 2024 pour Apple?

Un iPad à écran pliable à l’horizon 2024 pour Apple?

On a des mauvaises nouvelles pour le métavers…

On a des mauvaises nouvelles pour le métavers…

Facebook draine-t-il la pile de votre téléphone à votre insu?

Facebook draine-t-il la pile de votre téléphone à votre insu?

Plus d'actualités

Samsung Galaxy S23 : de la «grosse» photo, de la «belle» photo

Samsung Galaxy S23 : de la «grosse» photo, de la «belle» photo

Huawei sur le point d’être banni aux États-Unis

Huawei sur le point d’être banni aux États-Unis

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .