RC Lab dévoile ses deux premiers projets

Ça brasse à Radio-Canada

Québec

Le jury s’est prononcé. Les votes sont compilés. Voici la première vague de prototypes qui seront accélérés par l’incubateur de Radio-Canada.

Lundi dernier, les employés de la société d’État dont les idées avaient suscité le plus d’enthousiasme parmi leurs collègues ont été invités à présenter leurs projets. Comme le soulignait le journaliste Julien Brault en février dernier, le but de l’initiative est de permettre à Radio-Canada de mieux remplir sa mission, mais aussi d’aller chercher de nouvelles sources de revenus, voire même économiser en optimisant les activités de la société.

L’Accélérateur d’idées de Radio-Canada a ainsi annoncé aujourd’hui les candidats qui ont visiblement su mieux convaincre les jurys.

Catherine Mathys et Chloé Sondervorst, les porteuses de projets de la première vague d'idées qui sera accélérée par RC Lab (Photo : Radio-Canada).

Catherine Mathys et Chloé Sondervorst piloteront la première vague d’idées accélérée par RC Lab (Photo : Radio-Canada).

Le premier projet, porté par Catherine Mathys, vise à développer une plateforme sécurisée de communication destinée aux lanceurs d’alertes. En parallèle à celui-ci, un projet qui sera piloté par Chloé Sondervorst se décrit comme un processus menant vers une première série exclusive sur Snapchat pour le compte de Radio-Canada.

«Les idées non retenues conservent leur chance d’être réalisées dans une itération future de l’Accélérateur d’idées de Radio-Canada.»

Par conséquent, les deux équipes se partageront une enveloppe budgétaire destinée à accélérer l’innovation à Radio-Canada.

«Félicitations à tous et une mention très honorable aux trois autres équipes finalistes qui ont su mettre en lumière des solutions afin de résoudre des problèmes liés au monde numérique ou technologique», a souligné Thomas Le Jouan, l’un des instigateurs de l’Accélérateur d’idées de Radio-Canada avec Xavier Kronström Richard et Jean-Martin Thibault. «Les idées non retenues conservent leur chance d’être réalisées dans une itération future de l’Accélérateur d’idées de Radio-Canada.»

Soulignons que les cinq idées finalistes ont été les plus populaires parmi les 66 idées soumises par les employés de partout au pays. Au total, c’est plus de 700 employés de Radio-Canada qui ont voté pour leurs idées préférées. On mentionne également que plusieurs problèmes auraient été résolus par l’intermédiaire de la plateforme grâce aux échanges entre les participants.