YouTube lancera un service par abonnement sans publicité (MAJ)

Changement de cap

Seriez-vous prêt à payer 10$ par mois pour avoir accès au contenu de YouTube et du même souffle vous débarrasser de la publicité?

MISE À JOUR : YouTube a modifié la FAQ de ses partenaires, et répond spécifiquement à la question concernant l’offre payante en chantier.

«Vos fans veulent avoir le choix», mentionne l’entreprise. «Ils souhaitent non seulement regarder les contenus qui les intéressent depuis n’importe quel appareil, partout et à tout moment, mais également bénéficier de fonctionnalités YouTube spécialement conçues pour eux. Au cours des derniers mois, nous avons innové afin de répondre à ces attentes en lançant la nouvelle application YouTube Kids et la version bêta de YouTube Music Key. Avec nos nouvelles offres payantes, nous donnons encore plus de choix aux fans et mettons à votre disposition une nouvelle source de revenus pour compléter les recettes générées par des annonces.»


YouTube offrira la possibilité à ses partenaires de restreindre les contenus de leur choix aux abonnés du nouveau service.

Aux dires d’une source familière avec le dossier qui s’est confiée à The Verge, Google serait sur le point de lancer une version payante de YouTube permettant aux abonnés d’accéder à du contenu sans publicité. L’entreprise aurait signalé aux partenaires de YouTube que le projet prenait forme et que son déploiement serait pour bientôt.

En plus d’éliminer toute forme de publicité sur son portail, l’abonnement offrira aux utilisateurs de son application mobile l’option de stocker des vidéos sur leurs appareils afin de pouvoir les visionner hors ligne. Le prix de l’offre pourrait être fixé à 10$ par mois.

Cette information a été corroborée aujourd’hui par Bloomberg, qui a obtenu une copie de la lettre transmise aux créateurs de contenu. «En créant une nouvelle offre payante, nous allons générer une nouvelle source de revenus complémentaire aux sommes que génèrent vos vidéos par la publicité», mentionne la lettre.

La lettre transmise aux partenaires YouTube (Image : Bloomberg).

La lettre transmise aux partenaires YouTube (Image : Bloomberg).

L’entreprise offrira la possibilité à ses partenaires de restreindre les contenus de leur choix aux abonnés du nouveau service.

Comme c’est actuellement le cas avec les revenus publicitaires, YouTube retiendra 45% des sommes générés par les abonnés, laissant aux partenaires la possibilité de toucher à 55% en redevances. Toujours selon The Verge, les créateurs de contenu seraient tenus de participer à l’aventure, sans quoi la totalité de leurs vidéos tombera en mode privé, les rendant ainsi invisibles aux internautes.

«Bien que nous ne pouvons pas commenter les pourparlers en cours, offrir aux fans plus d’options leur permettant de profiter du contenu qu’ils aiment et aux créateurs l’opportunité de gagner de l’argent demeure parmi nos priorités», a déclaré une porte-parole de YouTube.