Microsoft et Yahoo modifient l’accord liant leurs moteurs de recherche

Affaires

Entrée en vigueur en 2010, l’alliance est maintenue par les deux parties, bien que de nouvelles modifications laissent entrevoir un certain détachement.

Selon l’entente initiale d’une durée de dix ans, Microsoft avait la responsabilité de fournir la technologie derrière les moteurs de recherche de l’ensemble des sites des deux partenaires. Pour sa part, Yahoo fournissait la force de vente des espaces publicitaires associés à la recherche, toujours pour la totalité des sites de l’alliance.

Yahoo aura maintenant avoir plus de flexibilité pour améliorer son expérience de recherche toutes plateformes confondues.

À l’époque, Yahoo avait convenu une clause lui permettant de quitter à mi-parcours si certaines conditions de revenus n’étaient pas atteintes. C’est d’ailleurs ce qu’a laissé entendre à plusieurs reprises Marissa Mayer, PDG de Yahoo, ces derniers temps.

Par conséquent, bien que Yahoo ne va pas jusqu’à dissoudre son alliance avec Microsoft, celle-ci a été remaniée pour introduire plus de flexibilité du côté de Yahoo. Ainsi, les partenaires ont annoncé cette semaine une mise à jour apportant deux principales modifications.

D’abord, Yahoo aura maintenant avoir plus de flexibilité pour améliorer son expérience de recherche toutes plateformes confondues. L’entreprise devra toutefois diffuser les publicités et les résultats de recherche proposés par Microsoft pour une majorité de son trafic de recherche provenant d’ordinateurs de bureau, mais aura le loisir de mettre de l’avant sa propre technologie auprès du trafic provenant d’appareils mobiles.

Ensuite, dans ce que les partenaires décrivent comme étant une «augmentation de l’agilité et de l’accent des ventes», Microsoft aura la responsabilité exclusive des ventes liées à sa plateforme AdCenter, tandis que Yahoo aura la responsabilité exclusive des ventes liées à sa plateforme Gemini. Essentiellement, sur cet aspect, les deux entreprises vont par conséquent s’occuper respectivement de leurs propres clients.

«Notre partenariat à l’échelle internationale avec Yahoo a bénéficié à nos clients communs au cours des cinq dernières années et je suis impatient de bâtir sur ce que nous avons déjà accompli ensemble», a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft. «Notre partenariat avec Yahoo est un exemple des divers partenariats que nous continuerons de cultiver afin d’avoir le plus grand impact auprès de nos clients.»

«Au cours des derniers mois, Satya et moi avons travaillé en étroite collaboration pour établir une révision de notre accord relatif au secteur de la recherche qui permet d’améliorer notre expérience utilisateur et d’innover plus dans nos activités de recherche», a souligné Mayer. «Ce nouvel accord ouvre des perspectives importantes dans notre partenariat auxquelles je suis très enthousiaste à explorer.»

Conformément à l’entente de 2009, Microsoft continuera de verser à Yahoo une portion des revenus générés par ses publicités affichées dans les résultats de recherche des sites de Yahoo.