All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Windows 10 sera (essentiellement) compatible avec Android et iOS

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Devant la popularité d'Android et iOS, Microsoft dévoile aujourd'hui des outils permettant de facilement compiler des applications tirées de ces écosystèmes vers son prochain système d'exploitation.

Une idée surprenante, mais pas totalement dépourvue de sens. Oui, le concept d’application universelle de Windows 10 peut être perçu comme un incitatif par les développeurs pour s’intéresser à l’offre de Microsoft. N’empêche, l’être humain a tendance à être paresseux, et le statu quo l’emporte trop souvent, même lorsqu’une alternative intéressante se pointe à l’horizon.

Microsoft a ainsi annoncé lors de sa conférence destinée aux développeurs (judicieusement nommée Build) deux nouveaux SDK permettant de compiler le code source conçu pour Android et iOS vers Windows 10.

Les développeurs Android pourront ainsi porter leurs applications exploitant Java et C++ vers Windows 10, et le résultat sera alors exécuté de façon isolée afin de ne pas entraver la sécurité du système d’exploitation. De leur côté, les développeurs iOS pourront faire la même chose à partir de leurs applications conçues en Objective C.

Bien entendu, si l’idée est plutôt simple, la transition sera plutôt complexe en réalité.

«Nous voulons permettre aux développeurs de tirer parti de leur code actuel et de leurs compétences actuelles afin de commencer à concevoir ces applications Windows qui seront dans le Store, d’être en mesure d’étendre ces applications», explique Terry Myerson, vice-président directeur responsable des systèmes d’exploitation de Microsoft, dans le cadre d’une entrevue avec The Verge.

Bien entendu, si l’idée est plutôt simple, la transition sera plutôt complexe en réalité.

«Initialement, notre offre est similaire à ce que propose également Amazon», souligne Myerson. «Si [les développeurs] utilisent certains API de Google, nous avons conçu des remplaçants Microsoft de ces API.»

Cela signifie que, dans le cas d’Android, Microsoft sera toujours à la remorque de Google lorsque prendra l’envie à ce dernier de mettre à jour ses API, sans quoi la compatibilité sera rompue. Fondamentalement, Microsoft souhaite d’abord inciter les développeurs à porter leur code vers sa plateforme, puis les attirer avec des fonctions qui lui sont propres, comme Cortana, Xbox Live, HoloLens, les tuiles, etc.

D’ailleurs, afin de tester ses nouveaux outils, Microsoft a travaillé en collaboration avec King, le créateur de Candy Crush Saga. La version Windows Phone du jeu actuellement sur le marché aurait été compilée à partir du code iOS de celui-ci par le biais du SDK que Microsoft a dévoilé aujourd’hui. On raconte que peu de modifications ont été nécessaires pour réaliser cet exploit.

Les dernières nouvelles

Les meilleurs sites pour des activités et forfaits à rabais

Les meilleurs sites pour des activités et forfaits à rabais

Test du jeu Tokyo Mirage Sessions #FE Encore: une aventure k-pop encore unique !

Test du jeu Tokyo Mirage Sessions #FE Encore: une aventure k-pop encore unique !

10 jeux qui feront parler d’eux en 2020 !

10 jeux qui feront parler d’eux en 2020 !

Plus d'actualités

Amazon Music désormais gratuit sur Android, iPhone et Fire TV

Amazon Music désormais gratuit sur Android, iPhone et Fire TV

Xiaomi se lance dans les liseuses avec la Xiaomi Mi Reader

Xiaomi se lance dans les liseuses avec la Xiaomi Mi Reader

PS5 : Un brevet dévoilerait les manettes DualShock 5

PS5 : Un brevet dévoilerait les manettes DualShock 5

Populaires

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

My Activity : Voici tout ce que Google sait sur vous

My Activity : Voici tout ce que Google sait sur vous

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .