Apple dévoile OS X El Capitan, la prochaine version de son système d’exploitation

WWDC

Liste de tags

Craig Federighi, vice-président en chef du génie logiciel d’Apple, a présenté cet après-midi les grandes lignes des nouveautés de la prochaine version d’OS X.

Apple ne semble pas ressentir le besoin de pousser le développement de nouvelles fonctionnalités face à la concurrence, et plus précisément face à Windows 10.

El Capitan? Oui, ce nom plutôt étrange sera bel et bien le nom d’OS X 10.11. La situation du côté du Mac étant bien différente de celle du PC (où Windows 10 répond à beaucoup de mécontentement suscité par de précédents changements), les changements proposés sont loin d’être bien extravagants.

D’ailleurs, sans totalement perdre un certain optimiste à l’égard des améliorations d’OS X, Federighi n’a pas hésité à souligner le ridicule de certaines innovations esthétiques.

À quoi devons-nous nous attendre d’El Capitan? Encore une fois, iOS exerce son influence en ce qui concerne l’interface.

Par exemple, sous Mail, l’utilisateur pourra désormais glisser vers la gauche ou la droite d’un courriel afin de le signaler comme non lu ou le supprimer, exactement comme sous iOS. Essentiellement, on vise à simplifier les interactions afin de rendre l’interface plus intuitive, tout en rendant OS X plus cohérent avec sa déclinaison mobile.

e7b1ae6a1b156409902f9e7ac78314274dd306ef_expanded_large_2x

Du côté de Safari, Apple a ajouté une fonction nommée pinned sites, qui permet de positionner certains de vos favoris directement dans la barre des onglets.

a4fef8fdc1a5181daa9e4f26f0db2f39a2591817_expanded_large_2x

Enfin, Spotlight se voit grandement améliorer, de sorte qu’il sera possible de composer une phrase afin de trouver précisément ce que l’on cherche. Par exemple, inscrire «Les documents sur lesquels j’ai travaillé en juin» affichera exactement ce à quoi l’on s’attendrait : la liste des documents ayant été modifiés en juin dernier. Il sera intéressant de voir à quel point cette intégration sera efficace sous d’autres langues que l’anglais (dont plusieurs ont des constructions de phrases très différentes).

Une nouveauté beaucoup plus intéressante d’OS X El Capitan : la possibilité de scinder l’écran en deux afin de travailler sur deux applications simultanément. Cette fonction rappelle évidemment ce qui est d’ores et déjà offert du côté PC depuis Windows 8.

2067d20588dcfc2148a2eacf5cc45c7769741bbe_expanded_large_2x

Bien entendu, puisque WWDC est un événement destiné aux développeurs, Apple a surtout mis l’accent sur l’intégration de Metal, la trousse de développement graphique introduite l’an dernier avec iOS 8. Les développeurs étant déjà familiers avec celle-ci, on suppose qu’ils seront plus en clin à développer plus d’applications pour OS X.

D’ailleurs, Adobe a eu la chance de travailler avec Metal sous OS X, et affirme que la vitesse d’exécution de logiciels comme After Effects est 7 fois plus rapide sous El Capitan. Apple tente également de courtiser les développeurs de jeux iOS, dont une majorité a déjà adopté Metal. Peut-on espérer voir plus de jeux sous OS X?

Voilà ce à quoi nous pouvons nous attendre d’OS X El Capitan. Rien de bien extravagant, laissant croire qu’Apple ne ressent pas le besoin de pousser le développement de nouvelles fonctionnalités face à la concurrence, et plus précisément face à Windows 10. Apple semble avoir essentiellement travaillé à optimiser son système d’exploitation afin de le rendre plus performant.

9553b1845885cb9e7d929ce807963b74c4609aef_expanded_large_2x

OS X El Capitan sera disponible en version bêta publique en juillet, et sa sortie officielle est prévue pour l’automne prochain.

  • http://www.monnintendo.quebec/ MonNintendo

    Il s’agit probablement de la mise à jour la plus légère que Apple aura à proposer aux détenteurs d’ordinateurs Mac depuus Snow Leopard.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Sauf qu’à l’instar de Snow Leopard, les rumeurs au sujet de ce que nous connaissons maintenant comme El Capitan parlaient d’un OS optimisé. Apple prétend que son prochain système d’exploitation sera en mesure, notamment, d’augmenter la durée de vie de la batterie des MacBook, et les ordinateurs portables représentent toujours la plus importante portion de ses utilisateurs PC.