Moto Pogo : L’unicycle électrique «made in Montréal»

Transport urbain

Québec Exclusif

Non vous n’hallucinez pas, parmi mes sujets de prédilection on retrouve bel et bien les transports en tous genres, mais surtout ceux qui sont écologiques. En effet, nos sociétés et nos villes modernes ont été entièrement construites autour des moyens de transport que nous utilisons quotidiennement. Voici donc le dernier né des transports urbains, le Moto Pogo, un unicycle électrique fait à Montréal.

Les deux roues électriques commencent à envahir nos rues dès que les beaux jours arrivent. Silencieux, économiques et désormais fiables sur de longues distances, ils permettent de se déplacer rapidement sans les désagréments de la voiture.

Dans des cités bardées de travaux et de bouchons de circulation, et avec un prix de l’essence en constante hausse (malgré les petits répits temporaires), les vélos électriques charment une population de plus en plus large, mais les modèles actuels ne sont malheureusement pas du goût de tous. Une petite entreprise montréalaise a donc décidé de changer la donne en relookant non seulement l’appareil, mais aussi la technologie utilisée.

Une roue vaut mieux que deux?

Les technologies de batteries allant en s’améliorant, les coûts de production ont chuté et permis la création d’engins plus légers et surtout, plus accessibles financièrement.

Certains d’entre vous se rappellent peut-être la tentative de l’entreprise Segway avec son transporteur sur deux roues côte à côte. Malgré une fonctionnalité adéquate, ce sont la taille et le prix de l’appareil qui avaient constitué ses principaux handicaps avec une fourchette pouvant atteindre plus de 7 000$! Encombrant et lourd, l’appareil n’avait séduit alors qu’une faible clientèle à hauts revenus et habitant généralement dans des régions chaudes.

Mais les temps ont bien changé depuis le début des années 2000. Les technologies de batteries allant en s’améliorant, les coûts de production ont chuté et permis la création d’engins plus légers avec un plus grand rayon d’action et surtout, plus accessibles financièrement. C’est le défi que tente de relever l’entreprise Moto Pogo avec un unicycle électrique nouvelle génération, particulièrement dédié à un usage urbain.

Pesant un peu plus de 30 kg, le Moto Pogo offre 35 km d’autonomie pour une charge de 3 à 5 heures à une vitesse maximale de 25 km/h. Certains trouveront cette vitesse trop lente pour les longues distances, mais le but ici n’est pas de faire des transferts entre deux banlieues géographiquement opposées, mais bien des transits au cœur même de la ville sans avoir à utiliser de voitures ou de transport en commun.

Facile d’utilisation, le Moto Pogo tient en équilibre tout seul grâce à des capteurs gyroscopiques et des accéléromètres qui maintiennent l’appareil dans la position la plus confortable pour le conducteur. Certains l’ont même essayé à deux, mais attention, la limite de charge est de 150 kg. Grâce à un moteur de 500W pour 60V et un cadre en aluminium, il peut attaquer des côtes de 25 degrés. Des lumières LED avant et arrière sont aussi installées pour des déplacements nocturnes.

J’en veux un tout de suite!

motopogoboulot

Il faudra être encore un peu patient puisque les premiers modèles seront disponibles au mois d’août prochain, au coût de 2 500$. Actuellement sur Kickstarter, le projet a déjà atteint son objectif de 10 000$ (un montant très bas pour un tel projet) alors qu’il reste encore plus d’une vingtaine de jours.

Soulignons que ce n’est pas la première tentative d’unicycle électrique. Cette technologie a déjà été tentée avec des engins tels que le EcoBoomer iGo, qui ressemblait plutôt à un bol de toilette ou le RYNO plus proche de la moto et plus cher.

Il ne nous reste plus qu’à souhaiter bonne chance au Moto Pogo en espérant que cela continue de drainer encore plus de citadins vers les moyens de transport électriques qui changeront à jamais, comme l’a fait l’automobile en son temps, nos modes de vie.