All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La réponse de Twitter à «l’innovation» de la STM

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Ce matin, la Société de transport de Montréal dévoilait un nouveau moyen de recharger sa carte OPUS à la maison. Le hic selon Twitter, c'est que cette solution semble être datée du siècle dernier.

Objectivité oblige, nous avons rapporté la nouvelle comme il se doit. Les usagers des transports en commun d’un ensemble de villes québécoises (dont évidemment Montréal) peuvent désormais se procurer un lecteur USB pour recharger leur carte OPUS à la maison. Ce gadget se vend au coût de 14,49$.

Non, vous ne pouvez pas simplement jumeler votre carte OPUS à un compte en ligne afin de payer vos titres sans périphérique. Oui, nous sommes en 2015.

Devant ce constat, notre chroniqueur Mathieu Charlebois n’a pu s’empêcher de se moquer de cette solution «à la fine pointe de la technologie» selon la STM. Le mot-clic #InnoverCommeLaSTM est né ce matin, à 9h56. La communauté s’est ensuite chargée de le rendre viral.

«Je me souviens quand on a annoncé l’arrivée de la carte OPUS, il y a quelques années», nous confie notre chroniqueur. «C’était plein de promesses, on allait avoir plus de flexibilité et plus de choix. 7 ans après son entrée en vigueur, on a le même système qu’avant, mais avec une carte en plastique et moins d’employés dans les stations de métro. Le mot-clic, c’était ma façon de rire un peu au lieu d’être encore tanné de ne pas voir le progrès annoncé arriver.»

Manifestement, Charlebois n’est pas le seul à déplorer le manque d’innovation à la Société de transport de Montréal, comme les tweets suivants le démontrent.

On doit toutefois applaudir le gestionnaire de communauté de la STM, qui a su voir l’opportunité de rire de la situation tout en déclarant que l’organisme allait y répondre sous peu.

«Si la STM veut vraiment réduire ces files infinies à chaque premier du mois, elle devrait offrir des cartes de 30 jours et de 7 jours débutant n’importe quel jour du mois ou de la semaine. C’est le standard dans plusieurs villes ailleurs dans le monde, et on le fait déjà à Montréal avec les cartes de 3 jours», conclut Charlebois.

Avec un peu de chance, la STM envisagera peut-être d’offrir de réelles alternatives visant à réduire les files d’attente sans imposer les mêmes contraintes qu’à l’époque où elle portait le nom de la STCUM.

Les dernières nouvelles

Test du jeu The Legend of Zelda: Skyward Sword HD – Retour en force d’un jeu sous-estimé

Test du jeu The Legend of Zelda: Skyward Sword HD – Retour en force d’un jeu sous-estimé

10 des jeux vidéo les plus étranges jamais parus

10 des jeux vidéo les plus étranges jamais parus

Test du jeu Mario Golf : Super Rush – Parties de mini-golf

Test du jeu Mario Golf : Super Rush – Parties de mini-golf

Plus d'actualités

Village sinistre, jeux de rôle classiques et pirates impitoyables: 8 jeux à surveiller en mai !

Village sinistre, jeux de rôle classiques et pirates impitoyables: 8 jeux à surveiller en mai !

Trouver le meilleur prix pour votre forfait mobile et Internet

Trouver le meilleur prix pour votre forfait mobile et Internet

Du butin, du baseball et des photos de Pokémon: 6 jeux à surveiller en avril !

Du butin, du baseball et des photos de Pokémon: 6 jeux à surveiller en avril !

Populaires

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Les meilleurs et pires opérateurs mobiles du Canada selon J.D. Power

Les meilleurs et pires opérateurs mobiles du Canada selon J.D. Power

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .