La E1, une mini caméra 4K compatible avec les objectifs MFT

Sociofinancement

Liste de tags

Imaginez une caméra, légèrement plus grosse qu’une GoPro, qui peut tourner des images en 4K, et dont la lentille est interchangeable. C’est ce que nous promet une nouvelle campagne Kickstarter.

Fruit de la jeune entreprise Z, la E1 se présente comme un boîtier de 75,2 × 56,1 × 27,5 mm dont la profondeur s’allonge de 22,75 mm lorsqu’elle est attachée à son objectif de base, un ƒ2.5 – 14 mm de Panasonic.

La E1 est compatible avec une panoplie d’objectifs de marques Olympus, Panasonic, Leica et Sigma.

Se targuant d’être la plus petite caméra 4K au monde, elle intègre un capteur d’image de marque Panasonic et un processeur Ambarella A9 lui permettant notamment de capter de la vidéo 4K (4 096 × 2 160 pixels à 24 i/s) ou UHD (3 840 × 2 160 pixels à 30 i/s).

Si vous préférez tourner en 1080p ou 720p, la fréquence d’images est actuellement fixée à 60 i/s. L’entreprise travaille sur un mode à 120 i/s, mais seulement pour une capture en 720p.

La E1 propose une sensibilité qui plafonne à 102 400 ISO, lui conférant des propriétés de vision nocturne. Selon The Verge, le réducteur de bruit employé par la caméra donne un résultat impressionnant pour les photos captées à 6 400 ISO. Soulignons qu’elle peut photographier des images de 16 mégapixels en mode RAW ou JPG. À noter aussi qu’elle est pourvue de connexion Wi-Fi et Bluetooth LE.

pubdsrnejtgaou9tkdqb

Mais le plus intéressant est certes sa compatibilité avec les objectifs MFT. Essentiellement, si vous choisissez de vous procurer cet appareil, vous aurez le choix d’y attacher une panoplie d’objectifs respectant cette norme déjà adoptée par plusieurs fabricants (Olympus, Panasonic, Leica et Sigma). Cela signifie que les modes autofocus intégrés à ces lentilles pourront être exploités par la E1. Même chose en ce qui concerne leur zoom optique.

Évidemment, tout n’est pas parfait. La E1 propose un écran d’une résolution plutôt médiocre (320 × 240 pixels). Heureusement, une application mobile permettra à ses utilisateurs d’obtenir un aperçu plus fidèle à la réalité, en plus de contrôler la caméra à distance. Enfin, sa pile interchangeable de 2 000 mAh lui confère une autonomie de 45 minutes en mode 4K. Elle peut toutefois être utilisée avec son fil d’alimentation.

Le projet en question, qui a récemment surpassé son montant cible de 42 000$ US, a recueilli un total de 184 184$ US de la part de 315 bailleurs de fonds au moment d’écrire ces lignes.

Dans le cadre de sa campagne Kickstarter, vous pouvez obtenir la E1 sans objectif pour 599$ US, soit 100$ US de moins que de son prix en magasin lors de sa sortie. La trousse comprenant l’objectif ƒ2.5 – 14 mm de Panasonic nécessite un investissement supplémentaire de 200$ US. La date de livraison est prévue pour novembre prochain.

  • Steve Rodrigue

    Si le produit voit bien le jour et qu’il est aussi performant que sur papier, ça va assurément donner un coup de pouce à la création de contenu natif en 4K pour des gens qui n’ont pas des fortunes à investir en équipement.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      C’est surtout le fait (en plus du 4K) de pouvoir utiliser des objectifs qui rend l’appareil vraiment, vraiment, vraiment intéressant.

      • Steve Rodrigue

        Là-dessus, c’est aussi une force. Surtout pour quelqu’un qui possède déjà ce type d’objectifs: un investissement minime pour faire du 4K.

  • Alexis Cornellier

    À savoir si la caméra et son profil RGB sont compatible avec un switcher Blackmagic.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Elle risque de surchauffer après 1h d’utilisation dans un studio de toute façon, un temps qui risque d’être révisé à la baisse avec le temps. Ça été le cas des deux dernières GoPro que j’ai utilisé dans un pareil contexte…