Tuerie en Virginie : Quand la fonction autoplay de Facebook fait des ravages

La mort en direct

Liste de tags

Ce matin, deux journalistes ont été tués par balles lors d’un reportage réalisé en Virginie et diffusé en direct à la télévision. La vidéo de l’incident circule actuellement sur Facebook.

Si l’événement n’était pas suffisamment dramatique aux yeux de certains médias, l’un d’entre eux a choisi de publier la vidéo sur sa page Facebook.

Selon le directeur de la station de télévision Jeffrey Marks, la journaliste Alison Parker, 24 ans, et le caméraman Adam Ward, 27 ans, sont décédés ce matin vers 6h45, au moment où les tirs ont été entendus.

Les images filmées par Ward montraient Parker en entrevue avec une autre femme au moment de la fusillade. La journaliste a aussitôt pris la fuite, tandis que la caméra est tombée au sol, tout en continuant de filmer. On aperçoit ensuite les jambes du tireur qui poursuit son attaque, alors qu’on entend la journaliste hurler.

Selon Radio-Canada, la police est toujours à la recherche du tireur.

Alison Parker en était à sa dernière journée de travail à titre de journaliste pour l’émission à laquelle elle participait, alors qu’Adam Ward devait bientôt se marier avec une autre employée de la station.

Ajouter l’insulte à l’injure

Si l’événement n’était visiblement pas suffisamment dramatique aux yeux de certains médias, The Next Web rapporte que l’un d’entre eux a choisi de publier la vidéo sur sa page Facebook. La fonction autoplay, qui déclenche automatiquement toute vidéo qui se trouve dans notre fil d’actualité, transforme ainsi chaque utilisateur qui la croise en un témoin de la tragédie.

Bienvenue en 2015, où la mort équivaut à plus de clics.