Les inscriptions à Ashley Madison se portent bien malgré la controverse médiatique

Ça va bien

Des centaines de milliers d’internautes se seraient inscrits à Ashley Madison la semaine dernière, au moment où sa récente fuite de renseignements confidentiels faisait toujours les manchettes.

Parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en? Alors que le site de rencontre destiné aux relations extraconjugales est toujours aux prises avec les contrecoups liés à la cyberattaque dont il a été victime en juillet dernier, la situation semble n’avoir aucun effet dissuasif sur ses activités. Du moins, selon son propriétaire, Avid Life Media.

«Les récents rapports médiatiques de la mort d’Ashley Madison sont grandement exagérés.»

«Les récents rapports médiatiques de la mort d’Ashley Madison sont grandement exagérés», déclare l’entreprise, tel un Mark Twain des temps modernes. «Malgré l’attaque ciblant notre entreprise et nos clients, nous sommes toujours en croissance.»

Sans surprise, l’entreprise a également profité de son communiqué pour nier les conclusions de l’analyse effectuée la semaine dernière par Gizmodo, alléguant que la disparité entre les hommes et les femmes du service était significativement plus prononcée que ce qu’Ashley Madison avait déclaré au préalable.

«La semaine dernière seulement, 2,8 millions de femmes ont envoyé plusieurs messages par le biais de notre plateforme», ajoute Avid Life Media, ajoutant que 87 596 femmes se sont inscrites à Ashley Madison lors de cette même période.

Reste à savoir maintenant à quel point l’information liée à ces nouvelles inscriptions est véridique, voire crédible, étant donné la nature controversée du site et le fil des plus récents événements.

Rappelons que vendredi dernier, le PDG d’Avid Life Media, Noel Birderman, a remis sa démission. La décision serait d’un commun accord.