All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La Camera Restrica, l’appareil photo qui vous impose l’originalité

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
À bas la médiocrité. Surtout en photographie. C'est peut-être le slogan non officiel de ce nouveau gadget qui vous empêchera de faire comme les autres.

Chaque fois qu’un événement météorologique «exceptionnel» survient à Montréal, que ce soit une accumulation exceptionnelle de neige (ça viendra) ou un festival d’arcs-en-ciel (c’est venu), Instagram se retrouve avec des dizaines de photos identiques. Phénomène inévitable qui en agace plus d’un. Moi le premier (et je parie que vous êtes surpris).

Devant ce que l’on pourrait qualifier de fléau, le magazine Wired a publié un article à propos du concepteur allemand Philipp Schmitt et de son idée de génie. Elle se nomme Camera Restrica, et c’est un appareil photo conçu pour conserver uniquement des clichés originaux.

Vous souhaitez prendre en photo la tour Eiffel? Oubliez le projet. C’est l’appareil idéal pour les puristes qui ne veulent pas être pris en flagrant délit de tourisme. Une forme de censure, tout simplement.

Peut-être avez-vous déjà deviné comment fonctionnait la Camera Restrica (qui n’est qu’à l’étape de prototype pour le moment) : l’appareil est connecté à votre téléphone, et selon votre position GPS, il évalue plus de 35 photographies tirées de Flickr et Panaramio afin de s’assurer que vous êtes sur le point de prendre un cliché qui sort de l’ordinaire. Lorsque ce n’est pas le cas, l’obturateur se rétracte et vous empêche de commettre le crime.

Vive… la censure?

Malheureusement, le prototype n’analyse pas véritablement ce que vous vous apprêtez à prendre en photo. De plus, il vous restreindra de photographier quoi que ce soit dans un périmètre d’environ 35 mètres de l’endroit où vous vous situez. Autrement dit, si vous étiez sur le point de photographier quelque chose d’intéressant et que vous avez le malheur d’être à un endroit où énormément de photos ont déjà été prises, la censure survient même si elle est fondamentalement injustifiée.

Le message qui risque d'apparaître lorsque vous êtes trop près de la tour Effiel.
Le message qui risque d’apparaître lorsque vous êtes trop près de la tour Eiffel.

Ce qui n’empêche pas le concept d’avoir un certain intérêt. Peut-on espérer que l’idée trouvera éventuellement son chemin vers une application Android ou iOS?

Vidéo récente
- Actualités

Brave meilleur que Chrome ?

Les dernières nouvelles

Mozilla Firefox : faille de sécurité critique, installez tout de suite la mise à jour

Mozilla Firefox : faille de sécurité critique, installez tout de suite la mise à jour

Branchez-vous -
Facebook live : un ministre pakistanais avec le filtre oreilles de chat

Facebook live : un ministre pakistanais avec le filtre oreilles de chat

Branchez-vous -
Une IA d’Adobe peut détecter les visages photoshopés

Une IA d’Adobe peut détecter les visages photoshopés

Branchez-vous -

Plus d'actualités

iPhone 11 : Apple pourrait renoncer au port Lightning et opter pour l’USB-C

iPhone 11 : Apple pourrait renoncer au port Lightning et opter pour l’USB-C

Branchez-vous -
Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Branchez-vous -
Piratage : les États-Unis ont installé des malwares dans des centrales électriques en Russie

Piratage : les États-Unis ont installé des malwares dans des centrales électriques en Russie

Branchez-vous -

Populaires

Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Branchez-vous -
Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Matthieu Carlier -
Pixel 4 : Google, pour mettre fin aux fuites, dévoile son smartphone en avance

Pixel 4 : Google, pour mettre fin aux fuites, dévoile son smartphone en avance

Matthieu Carlier -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .