Facebook et Élections Canada veulent inciter la population à voter

Élection fédérale

Alors que la campagne électorale tire à sa fin, Facebook et Élections Canada s’associent pour inviter les Canadiens à manifester leur statut d’électeur.

Dès demain, les Canadiens âgés de 18 ans et plus verront apparaître un nouveau bouton sur Facebook : «Je suis un électeur». En cliquant sur celui-ci, ils s’afficheront comme électeurs aux yeux de leurs amis et de leur famille. Une simple fonction visant à encourager les Canadiens à remplir leur devoir de citoyen.

«La mission de Facebook est de rendre le monde plus ouvert et connecté, et encourager le devoir civique est un élément clé de cette mission.»

Facebook proposera également un lien dirigeant ses membres vers le site d’Élections Canada, où il sera possible d’obtenir de l’information concernant le jour de l’élection (à quel endroit se situe le bureau de vote de leur circonscription par exemple).

À noter que le but de l’initiative n’est pas de révéler pour qui les utilisateurs ont l’intention de voter. Toutefois, lorsque l’on tient compte de l’incontournable question du vote stratégique, difficile d’imaginer que certains ne profiteront pas de l’occasion pour écrire un statut afin de dire tout le mal qu’ils pensent de tel ou tel parti politique.

«Les Canadiens sont profondément engagés dans cette élection, et nous sommes heureux de fournir un outil pour qu’ils puissent partager leur statut d’électeur avec leurs amis et leur famille», a déclaré Kevin Chan, chef des politiques publiques de Facebook Canada. «La mission de Facebook est de rendre le monde plus ouvert et connecté, et encourager le devoir civique est un élément clé de cette mission.»

La raison pour laquelle Joey Scarpellino ira voter le 19 octobre prochain.

La raison pour laquelle Joey Scarpellino ira voter le 19 octobre prochain.

Parallèlement à cette collaboration, une campagne intitulée «Pourquoi je vote» a été lancé par Facebook. Elle met en vedette 50 personnalités canadiennes qui expliquent la raison qui les pousse à remplir leur devoir de citoyen. Parmi les francophones qui se sont exprimés, on retrouve Mistou Gélinas, Simon-Olivier Fecteau et Joey Scarpellino.