Votre PC pourrait passer à Windows 10 si vous n’y prêtez pas attention

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Gare à ceux qui autorisent l'installation des mises à jour proposées par Windows Update sans vérifier ce dont il s'agit.

Propulser un milliard d’appareils d’ici 2018, telle est la cible de Microsoft avec Windows 10. Cela dit, l’entreprise irait-elle jusqu’à forcer son installation à l’insu des utilisateurs pour y parvenir?

C’est du moins ce que laissent croire les observations d’Ars Technica, qui a découvert récemment que la case liée à la mise à niveau vers Windows 10 proposée par Windows Update était cochée par défaut. Ce qui ne devrait pas être le cas, puisqu’il s’agit d’une mise à jour facultative.

La fameuse case de la mise à niveau vers Windows 10, cochée par défaut (Image : Ars Technica).
La fameuse case de la mise à niveau vers Windows 10, cochée par défaut (Image : Ars Technica).

Conséquence? Les utilisateurs qui n’ont pas prêté attention à ce léger détail, laissant Windows Update faire son travail, se sont retrouvés avec un tout nouvel OS.

Microsoft reconnaît son erreur

«Suite à de récents changements apportés à Windows Update, cette option apparaissait comme étant cochée par défaut; il s’agit d’une erreur et nous allons la décocher.»

«Dans le cadre de notre effort d’offrir Windows 10 aux utilisateurs de Windows 7 et 8.1, la mise à niveau vers Windows 10 peut apparaître dans le tableau de bord des mises à jour facultatives de Windows Update», a déclaré un porte-parole de Microsoft. «Suite à de récents changements apportés à Windows Update, cette option apparaissait comme étant cochée par défaut; il s’agit d’une erreur et nous allons la décocher.»

Puisque nous ignorons si cette modification a été déployée par Microsoft au moment d’écrire ces lignes, nous invitons les utilisateurs récalcitrants à passer à Windows 10 d’être prudent avant d’autoriser l’installation des mises à jour proposées par Windows Update.

Rappelons qu’en septembre dernier, Microsoft a admis que le fichier d’installation de Windows 10 pouvait être transmis automatiquement à l’insu de certains utilisateurs (au cas où ceux-ci souhaiteraient passer à la nouvelle version du système d’exploitation).

Le hasard fait parfois drôlement les choses, non?

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .