All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La Défense américaine a perdu un dirigeable qui se balade dans le ciel de la Pennsylvanie (MAJ)

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Un ballon dirigeable de surveillance militaire d'une valeur de 2,7 milliards de dollars US est actuellement en fuite. Il aurait été aperçu pour la dernière fois dans le ciel de la Pennsylvanie.

MISE À JOUR : Un porte-parole du Pentagon a déclaré qu’une partie de la queue de l’appareil se serait détachée avant de tomber au sol dans le comté de Montour (situé au milieu de la Pennsylvanie), causant le dégonflement du dirigeable. Le JLENS aurait finalement atterri quelques instants plus tard après avoir perdu une bonne quantité de l’hélium logée dans son ballon.


Deux avions de chasse de l’armée américaine sont aux trousses du dirigeable en question, présentement sans pilote, selon ce qu’a déclaré un porte-parole du Pentagone. L’appareil, nommé Joint Land Attack Cruise Missile Defense Netted Sensor System (ou JLENS pour les intimes) se serait déchaîné de son ancrage au sol alors qu’il se trouvait dans l’Aberdeen Proving Ground, un terrain d’essai des Forces armées des États-Unis, situé dans le Maryland.

Le dirigeable a été conçu pour détecter la présence de missiles ennemis ou de frappes aériennes dans un rayon de 547 km.

Le dirigeable de 243 pieds (74 m) a été conçu dans le but d’effectuer une surveillance constante de l’océan Atlantique. Il a la capacité de détecter la présence de missiles ennemis ou de frappes aériennes dans un rayon de 340 miles (547 km).

Alors que le projet était déjà considéré comme un échec colossal selon ce qui a été rapporté par le Los Angeles Times (dépassements de coûts, non-respect de l’échéancier, et utilité de l’appareil encore non prouvée), l’incident d’aujourd’hui ne risque pas d’améliorer la situation.

Si la perte du dirigeable n’était pas suffisamment inquiétante en soi, on mentionne également qu’une sangle de 6 700 pieds (un peu plus de 2 km) traîne derrière l’appareil. Conséquence? La trajectoire incontrôlée de JLENS semble avoir causé des dommages, et provoqué des pannes de courant un peu partout sur le territoire de la Pennsylvanie.

Enfin, question de rendre la nouvelle encore plus ridicule, un journaliste de ABC 27 a rapporté que le dirigeable est équipé d’un système devant dégonfler le ballon en cas d’urgence, mais que pour une raison inconnue, ce système était non fonctionnel.

Vidéo récente
- Actualités

L’environnement s’invite dans Fortnite

Les dernières nouvelles

Fortnite : des employés d’Epic Games décrivent des conditions de travail désastreuses

Fortnite : des employés d’Epic Games décrivent des conditions de travail désastreuses

Matthieu Carlier -
Ventes de smartphones en Europe : Apple coule, Huawei explose

Ventes de smartphones en Europe : Apple coule, Huawei explose

Branchez-vous -
Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Matthieu Carlier -
E3 2019 : résumé et faits saillants du grand salon du jeu vidéo !

E3 2019 : résumé et faits saillants du grand salon du jeu vidéo !

Daniel Carosella -
Avec «Your daily drive», Spotify imite la radio en mélangeant podcasts et musique

Avec «Your daily drive», Spotify imite la radio en mélangeant podcasts et musique

Branchez-vous -

Populaires

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Matthieu Carlier -
HongMeng OS : Huawei aurait déjà produit 1 million de smartphones avec son OS

HongMeng OS : Huawei aurait déjà produit 1 million de smartphones avec son OS

Branchez-vous -
Pixel 4 : Google, pour mettre fin aux fuites, dévoile son smartphone en avance

Pixel 4 : Google, pour mettre fin aux fuites, dévoile son smartphone en avance

Matthieu Carlier -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .