Google peut contourner le mot de passe de 74% des appareils Android

Vie privée

Liste de tags

L’accès aux appareils propulsés par d’anciennes versions d’Android peut être accordé à distance par Google à des agents dans le cadre d’une enquête criminelle.

C’est en effet ce que mentionne un document, préparé par le bureau du procureur du district de New York, qui se penche sur l’impact du chiffrement complet de l’espace de stockage des appareils mobiles et sa relation avec les forces de l’ordre.

Cela signifie qu’au moins 74,1% des appareils Android peuvent être déverrouillé par Google, puisqu’ils emploient une version inférieure à Lollipop.

Bien entendu, les enquêteurs doivent présenter un mandat de perquisition afin que Google s’exécute. Mais lorsque le système visé est propulsé par Android 5.0 ou une version subséquente et que le chiffrement de l’appareil est activé, l’accès aux données serait impossible.

Selon The Next Web, qui tire son information des statistiques du Android Developer Dashboard, cela signifie qu’au moins 74,1% des appareils Android peuvent être déverrouillé par Google, puisqu’ils emploient une version inférieure à Lollipop.

Du côté d’Apple, la situation est différente. En effet, puisque le chiffrement total du stockage des appareils propulsés par iOS 8 et les versions subséquentes est activé par défaut, et que le taux d’adoption des nouveaux systèmes d’exploitation d’Apple est généralement très élevé (en partie grâce à l’absence d’une fragmentation comme celle provoquée par les fabricants d’appareils Android), l’accès aux appareils mobiles d’Apple par les forces de l’ordre est plus restreint.

Quelle conclusion peut-on tirer de ce constat? La réponse à cette question est loin d’être définitive. D’un côté, les militants de la vie privée préféreront l’approche d’Apple qui active le chiffrement par défaut. De l’autre, les défenseurs de la loi et l’ordre auront tendance à mieux apprécier la présence par défaut chez Google d’une sorte de porte dérobée en cas d’urgence.

Pour savoir comment activer le chiffrement de votre appareil Android, nous vous invitons à lire l’article de notre collègue Steve Rodrigue à ce sujet.

  • Robert Tremblay

    Un gros titre pour attirer la curiosité, mais on lit par la suite que: «L’accès aux appareils propulsés par d’anciennes versions d’Android peut être accordé à distance par Google à des agents dans le cadre d’une
    enquête criminelle»…

    En ce qui concerne le chiffrement, on peut chiffrer un téléphone Android quand on veut dans les paramètres…

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      En quoi est-ce que ce titre est trompeur? Comment aurez-vous titré autrement? Merci aussi de souligner que le chiffrement peut être activé dans les paramètres. Non pas que c’est exactement ce que la fin de l’article rappelle.