Fuite potentielle de mots de passe chez Amazon

Sécurité informatique

Liste de tags

En marge du Black Friday, le géant du commerce en ligne Amazon a reçu un cadeau empoisonné : des signes laissant croire à une fuite des mots de passe de certains de ses utilisateurs.

C’est en effet ce que rapport ZD Net après que de nombreux lecteurs des États-Unis et du Royaume-Uni aient signalé avoir reçu un courriel d’Amazon indiquant que l’entreprise forçait la réinitialisation de leur mot de passe suite à ce qui s’apparente à une faille procédurale dans leur système. Bien que l’entreprise demeure muette à ce sujet au moment d’écrire ces lignes, l’authenticité du message a été confirmée.

«Nous avons récemment détecté que votre mot de passe pourrait avoir été mal stocké sur votre appareil ou transmis à Amazon d’une manière qui pourrait l’exposer à un tiers.»

«Nous avons récemment détecté que votre mot de passe pourrait avoir été mal stocké sur votre appareil ou transmis à Amazon d’une manière qui pourrait l’exposer à un tiers», peut-on lire dans le courriel en question. «Nous avons corrigé le problème afin d’éviter ce type d’exposition.»

Selon Amazon, il n’y a aucune raison de croire que la confidentialité des mots de passe de ses utilisateurs ait été compromise. Le service fournit néanmoins un mot de passe temporaire par mesure préventive.

Rappelons que la semaine dernière, le géant du commerce en ligne a déployé aux États-Unis l’authentification avec validation en deux étapes, une fonction permettant d’augmenter la sécurité de l’authentification sur les serveurs d’Amazon. Toutefois, comme le sougline ZD Net, cette fonction n’est toujours pas disponible pour les clients du Royaume-Uni.

Bien entendu, on ignore pour le moment l’ampleur de la problématique ni combien d’utilisateurs ont été contactés par Amazon. Si la nouvelle ne semble concerner que les utilisateurs américains et britanniques d’Amazon, le moment est peut-être bien choisi pour changer votre mot de passe au cas où la fuite en question serait plus importante qu’anticipée.

  • Alexandre Rodrigue

    j’avais déjà été piraté dans le temps, mais le plus plus bizarre c’est que les commandes avaient été faites livrés chez nous. Un simple refus de livraison et hop on est remboursé.