All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Un pirate condamné à produire une vidéo YouTube atteignant 200 000 personnes

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Reconnu coupable d'avoir piraté des logiciels et distribué du contenu protégé par droit d'auteur, un pirate tchèque évite d'avoir à payer une amende très salée par un moyen plutôt inusité.

Bon, c’est vendredi. Et bien que cette nouvelle paraît absurde, elle est corroborée par CBC News, BBC News, The Guardian, et plusieurs autres médias crédibles. Est-ce que cela signifie pour autant qu’il est impossible que ce soit canular? S’agit-il d’un stunt publicitaire? Nous demeurons pour le moins sceptiques.

Jakub F a accepté d’être la vedette dans une campagne contre le piratage, en racontant son ancienne vie de pirate et à quel point il n’a pas été gentil.

L’affaire concerne un certain Jakub F, un homme de 30 ans citoyen de la République Tchèque reconnu coupable d’avoir distribué illégalement pendant plusieurs années des logiciels et du contenu protégé par droit d’auteur sur Internet. Suffisamment pour attirer l’attention de la Business Software Alliance, qui regroupe certains des plus importants fabricants de logiciels, dont Microsoft et Adobe.

Ce qui devait arriver arriva : la police a effectué une perquisition à son domicile, confisquant ainsi ordinateur et disque dur, soit les preuves nécessaires pour l’inculper.

Le procès s’est tenu en septembre dernier, moment où Jakub F a été reconnu coupable. Il s’est alors retrouvé avec une condamnation de trois ans avec sursis, mais cette peine ne couvrait pas la portion en dommages et intérêts de la poursuite. En effet, Microsoft, HBO, Sony Music, et la 20th Century Fox ont réclamé un montant équivalent à près de 500 000$ CA, une somme que l’accusé n’était évidemment pas en mesure de payer.

Devant un calcul hypothétique jugé très arbitraire, le tribunal a demandé aux deux partis de convenir à une sentence alternative.

Résultat? Jakub F a accepté d’être la vedette dans une campagne promotionnelle contre le piratage, en racontant son ancienne vie de pirate et à quel point il n’a pas été gentil. Un site a été mis en ligne, ainsi qu’une vidéo publiée sur YouTube. Celle-ci devait atteindre au moins 200 000 visionnements afin que la sentence soit respectée. Au moment d’écrire ces lignes, le compteur dépassera bientôt le cap des 540 000 lectures.

La réalisation de la vidéo est impeccable, même si l’on ne comprend pas la langue. La raison est simple : Jakub F a embauché une firme spécialisée afin de s’assurer qu’elle soit alléchante, et visionnée par un maximum de personnes.

Maintenant, réalité ou fiction? Quoi qu’il en soit, peut-être que l’initiative inspirera les ayant droits de ce côté-ci de l’Atlantique.

Les dernières nouvelles

iPhone 2020 : Apple fera appel à un fabricant Chinois pour ses écrans

iPhone 2020 : Apple fera appel à un fabricant Chinois pour ses écrans

Branchez-vous -
NASA : des tests sur la lave Islandaise avant d’aller sur Mars

NASA : des tests sur la lave Islandaise avant d’aller sur Mars

Branchez-vous -
Lancement en novembre et budget de 6 milliards de dollars pour Apple TV+

Lancement en novembre et budget de 6 milliards de dollars pour Apple TV+

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Lexend, la nouvelle police de Google pour améliorer la lisibilité

Lexend, la nouvelle police de Google pour améliorer la lisibilité

Branchez-vous -
Gamescom 2019 : Google annonce 11 nouveaux jeux sur Stadia

Gamescom 2019 : Google annonce 11 nouveaux jeux sur Stadia

Branchez-vous -
EMUI 10 : les 35 smartphones compatibles

EMUI 10 : les 35 smartphones compatibles

Branchez-vous -

Populaires

Faille sur Windows 10 : 800 millions de personnes touchées

Faille sur Windows 10 : 800 millions de personnes touchées

Branchez-vous -
Facebook se met au «dark mode» sur Android

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Branchez-vous -
Mozilla : Firefox va changer de nom

Mozilla : Firefox va changer de nom

Branchez-vous -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .