Steam Link, le Messie incomplet

Jeux PC vs. consoles

Exclusif

La révolution Steam n’aura pas lieu, et la guerre pour débouter Microsoft, Sony et Nintendo est perdue. Alarmiste? Peut-être. Mais force est d’admettre que l’offensive de Valve pour prendre pied dans les salons a du plomb dans l’aile.

L’arrivée fort médiatisée des premières copies du Steam Link, récemment, a permis de découvrir que la meilleure arme de la compagnie de Gabe Newell contre les consoles n’est pas une machine destinée à remplacer les PlayStation 4, Xbox One et Wii U de ce monde. Il s’agit plutôt de tirer avantage du PC déjà installé ailleurs dans la maison, et de retransmettre son contenu sur le grand écran du salon, les fesses bien carrées dans le divan.

L’appareil de Valve, qui se connecte préférablement au réseau câblé plutôt qu’au Wi-Fi, est donc une courroie de transmission permettant au joueur d’utiliser son ordinateur à distance. Comme l’écrit Engadget, c’est toujours mieux que de tirer un câble HDMI d’une dizaine de mètres de son bureau vers le salon.

Un appareil bien accueilli

Le Steam Link a été majoritairement bien reçu par la critique, à l’exception de certains problèmes techniques qui sauront certainement être surmontés à l’aide d’une mise à jour logicielle, ou dans les prochaines versions de l’appareil. Mais s’il est possible de brancher un clavier et une souris dans ce Steam Link pour contrôler ses gestes, l’idée est de plutôt saisir le Steam Controller, la manette de jeu sur laquelle Valve travaille depuis déjà quelques années.

steamcontroller

Ressemblant à une manette de Xbox 360 ou Xbox One, la Steam Controller est principalement vantée pour ses deux pavés tactiles situés de part et d’autre du périphérique. Similaires à celui se trouvant sur les ordinateurs portables, ils doivent non seulement servir à émuler un pavé directionnel à gauche, par exemple, mais aussi la précision du contrôle à l’aide d’une souris.

Une manette pour les gouverner toutes

L’index, la main, et le bras sont le fruit d’une longue évolution pour être capable d’une grande précision. Quant au pouce, il sert de pince.

Car voilà l’ambition ultime de la combinaison du Steam Link et du Steam Controller : remplacer carrément la combinaison clavier-souris pour jouer, mais aussi pour travailler, naviguer sur Internet… bref, accomplir toutes les tâches qui font partie de la vie d’un utilisateur de PC.

Et c’est là que le bât blesse. Passe encore que l’on se serve du mode Big Picture de la plateforme de distribution numérique Steam avec sa manette, mais le pavé tactile le plus précis du monde ne pourra jamais remplacer la dextérité et l’agilité humaine combinée à une souris de qualité relativement décente. Comme le disent les gars de l’émission Previously Recorded, l’index, la main, et le bras sont le fruit d’une longue évolution pour être capable d’une grande précision. Quant au pouce, il sert de pince.

Voir trop grand

Pire encore, ce ne sont pas tous les jeux disponibles sur Steam qui ont été programmés pour supporter l’utilisation d’une manette, et encore moins la configuration spécifique d’un Steam Controller. Celle-ci est modifiable à volonté pour chacun des jeux que l’on pourrait souhaiter lancer, certes, mais quantité de titres demeureront malgré tout difficilement jouables. Et désirez-vous vraiment apprendre un nouvel ensemble de commandes à chaque fois qu’un titre différent vous tente?

Parlons aussi de tous les jeux où la précision d’une souris est essentielle : tous les jeux de stratégie en temps réel nécessitant de la microgestion, tous les jeux de tir à la première personne où une seconde d’inattention pourrait vous laisser le corps criblé d’impacts, les simulateurs de vol qui exigent déjà un manche à balai et les doigts de votre autre main sur les 50 raccourcis clavier actifs. N’oublions pas les puristes qui se munissent de volants pour les jeux de course – même si la très grande majorité de ces titres sont jouables à l’aide d’une manette USB standard, ou encore au clavier. Même des sujets extrêmement pointus comme les simulateurs agricoles ont leurs propres périphériques!

Premiers pas

Faut-il penser que le Steam Link et la manette de Valve n’ont aucune utilité? Bien au contraire! Pour ceux dont l’appartement est suffisamment grand pour que l’ordinateur ne soit pas déjà installé à portée de câble du téléviseur, il s’agit d’une solution idéale pour jouer à des jeux PC dans son salon. Par contre, la prétention de Valve de vendre sa manette comme un appareil permettant de passer outre le clavier et la souris est risible. Surtout lorsque l’on sait que la Steam Controller se vend à 60$ l’unité, soit le même prix que le Steam Link. Pour le même budget, mieux vaudrait mettre la main sur la manette USB de votre choix et trouver une planche en bois pour y installer clavier et souris devant votre téléviseur.

En fin de compte, Valve n’a pas porté de coup mortel à la domination du salon par les consoles de jeu. Mais petit à petit, alors que les innovations s’accumuleront et que les processus seront simplifiés, il n’y aura plus de guerre entre les divers acteurs de l’industrie. Simplement une diversité de périphériques tous compatibles dans Steam. Et des chapeaux. Beaucoup de chapeaux.

  • Alain Roy

    J’avais déjà lu la chronique Engadget. J’avoue que je considère l’achat de ce bidule, mon PC est très loin de ma grotte de jeu (un stockroom dans le sous-sol avec un méchant bon fauteuil, un mini-frigo, une télé et un PS3… le paradis quoi!).

    Mais je suis toujours hésitant et votre chronique n’arrange rien… Ah, savoir que Fallout4 et Witcher 3 roulent sur cette manette sans chichi ferait mon bonheur ;)

    • Hugo Prévost

      Puisque ces deux jeux ont aussi des versions sur console, j’imagine qu’il ne doit pas y avoir trop de problèmes à y jouer avec un Steam Controller… Quant au Steam Link, il ne fait que retransmettre le signal de votre PC. Vous devriez pouvoir aller de l’avant sans finir par vouer Gabe Newell aux gémonies

    • tiburce

      je vient de le recevoir et chez moi ca marche nickel, j’utilise une manette de 360 et j’ai aussi un couple clavier sourie sans fils.
      par contre dans les reglages de stream j’ai bloqué a 30mbs, sinon en auto c’était pas terrible avec surtout un énorme lag-input

  • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

    En fait, au Canada, le Nvidia Shield est offert chez NCIX (excellent site pour avoir fait affaire avec eux une dizaine de fois), Canada Computers et Memory Express, mais pas officiellement chez Amazon (du moins, pas selon le site de Nvidia). Nous allons voir si nous pouvons avoir un modèle d’essai.