Netflix est désormais accessible dans 130 nouveaux pays

#NetflixEverywhere

Liste de tags

Lors de sa conférence du CES 2016 qui se déroule cette semaine à Las Vegas, Netflix a annoncé que son service s’étendait désormais à 190 pays à travers le monde.

«Vous assistez aujourd’hui à la naissance d’un nouveau réseau mondial de télévision sur Internet», a déclaré ce matin Reed Hastings, PDG de Netflix.

«Avec ce lancement, les clients du monde entier, de Singapour à Saint-Pétersbourg, en passant par San Francisco et São Paulo, vont pouvoir regarder films et séries simultanément et sans attendre. Grâce à Internet, nous donnons aux clients la possibilité de regarder nos programmes où et quand ils le souhaitent sur l’appareil de leur choix.»

Parallèlement à cette annonce, Netflix en a également profité pour mentionner que son service comptait plus de 70 millions d’utilisateurs qui visionnent au quotidien plus de 125 millions d’heures de contenu.

Mais si l’entreprise présente désormais son service comme étant «partout», ce n’est pas précisément le cas. La planète compte 195 pays (ou 196 selon que l’on reconnaît ou non le statut de Taïwan), et le principal territoire qui manque toujours à l’appel est sans surprise la Chine, bien que Netflix y continue d’explorer ses options. Le service n’est pas non plus offert en Crimée, en Corée du Nord (duh), ni en Syrie pour des raisons de restrictions imposées par le gouvernement américain.

Disponible en anglais dans la plupart des nouveaux pays, Netflix a ajouté l’arabe, le coréen, le chinois simplifié et le chinois traditionnel aux 17 langues proposées.

Vous désirez voir la liste de tous les pays où Netflix opère ses activités? La voici.

Disponible en anglais dans la plupart des nouveaux pays, Netflix a ajouté l’arabe, le coréen, le chinois simplifié et le chinois traditionnel aux 17 langues proposées.

«À partir d’aujourd’hui, nous allons écouter et apprendre, ajoutant petit à petit d’autres langues, d’autres contenus et d’autres façons pour les abonnés de profiter de Netflix», explique Reed Hastings. «Nous avons hâte d’offrir de belles histoires du monde entier à tous nos abonnés.»

Réputé au Canada pour la faiblesse de son offre francophone, il sera intéressant de découvrir si la situation est similaire dans des marchés composés de deux ou plusieurs langues.

  • http://epeelegendaire.com Maxime Tremblay

    Et dire que Blockbuster a dit non à Netflix :)

  • http://www.gamercouple.net Anthony Roy

    Je suis curieux, quelqu’un a la réponse « officiel » de Netflix pourquoi il n’y a pas de filtre selon la langue ou sous-titre disponible sur leur plateforme?

  • http://Rhialto.com/ Rhialto

    Si le Québec était un pays, je crois que l’offre serait meilleur. Mais notre petite communauté francophone dans tout le Canada, ça donne ce que l’on a.