Yahoo ferme plusieurs de ses portails spécialisés

Crise des médias

Yahoo a annoncé cette semaine la fermeture d’une panoplie de ses magazines numériques, alors que l’entreprise s’apprête à repenser sa stratégie de contenu numérique.

La fermeture de Yahoo Québec à pareille date l’an dernier n’était-elle que le commencement d’une plus profonde réflexion au sein de Yahoo?

C’est du moins ce que laisse entendre l’annonce d’une importante restructuration de la division médiatique de l’entreprise aux États-Unis, qui signale la fin d’une panoplie de ses portails spécialisés : Yahoo Food, Yahoo Health, Yahoo Parenting, Yahoo Makers, Yahoo Travel, Yahoo Autos et Yahoo Real Estate.

Yahoo misera dorénavant ses efforts sur ses vitrines les plus fréquentées : l’actualité, le sport, les finances et le «lifestyle».

«Alors que nous effectuons ces changements, nous reconnaissons le talent et le dévouement d’un groupe extraordinaire de journalistes qui ont apporté de nouveaux contenus dignes d’intérêt pour Yahoo», a déclaré Martha Nelson, rédactrice en chef de l’ensemble des médias de Yahoo. «Bien que ces magazines numériques n’existeront plus, vous continuerez à trouver les sujets qu’ils couvraient à travers notre réseau, ainsi que des articles sur la mode, les célébrités, le divertissement, la politique, la technologie, et bien plus encore.»

Comme le souligne TechCrunch, le couperet est tombé lors de la plus récente conférence téléphonique destinée aux investisseurs. Yahoo misera dorénavant ses efforts sur ses vitrines les plus fréquentées : l’actualité, le sport, les finances et le lifestyle.

«En début février, Yahoo a partagé son plan pour l’avenir de son entreprise, et ce nouveau plan impose des décisions très difficiles et des changements importants de nos activités», a déclaré un porte-parole de Yahoo au journaliste Matthew Lynley. «En conséquence de ces changements, certains emplois ont été éliminés et les employés en seront informés aujourd’hui.»

À noter que Yahoo Tech, mystérieusement absent de la déclaration officielle de l’entreprise, survivra à ces coupures selon les propos de Yahoo recueillis par TechCrunch.

Inutile de souligner que la nouvelle est cohérente aux difficultés avec lesquelles doit composer Yahoo depuis un bon moment déjà.

  • Jonathan Hall

    Je ne comprends pas pourquoi ils ont décidé de le faire. IT se développe très fort, et il n’y a que 3 moteurs de recherche les plus grands et Yahoo est l’un d’entre eux! Le plus choquant c’est à cause de cela les gens ordinaires qui travaillent pour eux affecteront car ils perdront le travail!