All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Apple et le FBI comparaîtront devant le Congrès américain mardi prochain

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Le directeur du FBI, James Comey, et le directeur juridique d'Apple, Bruce Sewell, sont appelés à témoigner devant le Comité judiciaire de la Chambre des représentants la semaine prochaine.

La nouvelle fait suite aux procédures judiciaires entamées aujourd’hui par Apple visant à annuler la décision prononcée le 16 février qui exige à l’entreprise de fournir au FBI un logiciel permettant de contourner la sécurité de l’iPhone du tueur de San Bernardino.

Apple pose comme principe que le code informatique est assimilable à une expression écrite, qui par conséquent bénéficierait des mêmes protections qu’un discours politique.

Apple cherche à invalider la décision sur plusieurs motifs, dont celui d’une violation du premier amendement de la Constitution américaine.

En effet, l’entreprise pose comme principe que le code informatique est assimilable à une expression écrite, qui par conséquent bénéficierait des mêmes protections qu’un discours politique. Dans ce contexte, le FBI ne peut contraindre Apple à créer un logiciel contre sa volonté sans déroger à l’amendement de la Constitution des États-Unis qui protège la liberté d’expression de ses citoyens.

Devant ces plus récents développements, mais également suite à l’entrevue du PDG Tim Cook diffusée hier soir, où il a affirmé qu’Apple était prête à poster la cause jusqu’en Cour suprême, le Comité judiciaire de la Chambre des représentants a demandé aux deux partis de comparaître le 1er mars prochain afin de défendre leur point de vue.

Facebook, Google et Microsoft soutiennent Apple

La saga d’Apple contre le FBI évolue dorénavant d’heure en heure. En effet, en apprenant que la firme de Cupertino était appelée à comparaître devant le Congrès américain, Microsoft a annoncé publiquement qu’elle soutiendrait la position d’Apple en déposant son propre mémoire d’amicus curiæ la semaine prochaine.

Facebook et Google ont par la suite également manifesté leur intention de soutenir Apple devant les tribunaux.

Vidéo récente
- Actualités

Le logiciel qui permet de pirater n’importe quel smartphone

Les dernières nouvelles

iOS, Android : un outil permettrait de pirater n’importe quel smartphone

iOS, Android : un outil permettrait de pirater n’importe quel smartphone

Branchez-vous -
Game Builder : Google lance un outil de création de jeu vidéo gratuit

Game Builder : Google lance un outil de création de jeu vidéo gratuit

Branchez-vous -
Dota Underlords : Valve lance son dérivé d’Auto Chess

Dota Underlords : Valve lance son dérivé d’Auto Chess

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Smartphone du futur : Samsung imagine un écran déroulable

Smartphone du futur : Samsung imagine un écran déroulable

Branchez-vous -
Google accusé par Genius de copier-coller ses paroles de chansons

Google accusé par Genius de copier-coller ses paroles de chansons

Matthieu Carlier -
Apple pourrait racheter une partie d’Intel

Apple pourrait racheter une partie d’Intel

Branchez-vous -

Populaires

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Matthieu Carlier -
Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Branchez-vous -
Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Matthieu Carlier -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .