All time Nerds BetterBe Carrières

Les forfaits télé à 25$ entrent en vigueur au Canada

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
À compter d'aujourd'hui, les télédistributeurs canadiens proposent à leurs abonnés un nouveau forfait de base plus abordable. Mais en fin de compte, la facture sera-t-elle réellement diminuée?

Suite aux audiences publiques Parlons télé qui se sont déroulées en 2013, le CRTC a annoncé en mars 2015 de nouvelles mesures imposées aux télédistributeurs au Canada. Les consommateurs frustrés devant une offre de forfaits de base à des prix trop élevés et comprenant un grand bouquet de canaux non pertinents allaient être servis : un nouveau forfait de base fixé à 25$ serait accessible à partir du 1er mars 2016.

Alors que nous entrons dans ce fameux mois de mars, les câblodistributeurs canadiens se sont mis au diapason et offrent le fameux forfait en question.

Selon vos préférences et les conditions imposées par votre fournisseur de services, votre facture mensuelle risque de demeurer inchangée.

Résultat? Selon vos préférences et les conditions imposées par votre fournisseur de services, votre facture mensuelle risque de demeurer inchangée.

Car nous sommes à l’ère de la télé numérique. Ce qui signifie que vous avez besoin d’un décodeur numérique (ou récepteur) pour profiter de ces services. Si plusieurs télédistributeurs se faisaient un plaisir de vous prêter ledit appareil gratuitement dans le cadre de votre abonnement, un changement de forfait pour ce que le Canada anglais nomme le skinny package fera disparaître cette gentillesse. Magie!

Ainsi, chez Bell, on vous propose le forfait de départ à 21,95$ auquel s’ajoutent des frais mensuels de 3$ (totalisant 24,95$). Toutefois, l’entreprise impose la location d’un enregistreur HD comme récepteur pour 15$ par mois. Oui, il est bien possible de louer un récepteur de base pour 7$ par mois, mais Bell ne semble pas offrir cette option dans ce contexte.

Du côté de Vidéotron, la mensualité passe à 25$ pile, mais on n’impose aucuns frais supplémentaires outre la location d’un récepteur de base pour 6,99$ par mois.

À noter que dans les deux cas, il est question de chaînes haute définition. Parce que nous sommes en 2016, et que (heureusement) ces entreprises le savent bien.

La même situation se répète essentiellement chez les autres joueurs de l’industrie ailleurs au Québec et au Canada, avec comme point commun la location d’un récepteur pour environ 7$ par mois. Bien entendu, vous pouvez choisir d’acheter un récepteur ou enregistreur auprès de votre fournisseur afin d’épargner ses frais mensuels, mais ces appareils sont dispendieux, deviennent rapidement désuets, et fonctionnent exclusivement avec un seul télédistributeur.

Au final, vous aurez donc à payer 25$ par mois, en plus de la location de votre réception, et des frais de 3$ par chaîne additionnelle. Cette avenue est-elle réellement plus abordable?

La revanche des oreilles de lapin

Les Canadiens qui souhaitent réellement payer moins cher pour regarder la télévision peuvent se tourner vers l’option gratuite. Non, il n’y a pas d’attrape : si vous habitez à proximité de Montréal ou d’une autre métropole canadienne, vous avez besoin uniquement d’une antenne UHF. Bref, des oreilles de lapin. Oui, vous avez bien lu.

Photo : Martin Fisch
Photo : Martin Fisch

Certes, la fameuse campagne publicitaire de 2011 annonçant la fin de la transmission des signaux télévisuels analogiques vous a sans doute laissé croire que cela signifiait que vous étiez obligé de vous abonner à un câblodistributeur pour continuer de regarder les chaînes généralistes. C’est pourtant faux.

Si votre «râteau» est toujours en poste sur le toit de votre maison depuis les années 80, vous êtes déjà équipé pour expérimenter la télé numérique hertzienne.

Depuis le 31 août 2011, les principaux télédiffuseurs au Canada sont contraints de diffuser un signal numérique en haute définition sur la même bande UHF qui était autrefois employée pour capter la télévision analogique. Ainsi, Radio-Canada, CBC, CTV, Global, Télé-Québec, TVA et V peuvent être captés en HD sans avoir à payer quoi que ce soit.

Alors que les oreilles de lapin peuvent faire l’affaire, l’idéal est de vous équiper d’une véritable antenne pouvant être fixée au grenier ou à l’extérieur de votre résidence. Il en existe une grande variété, et si par un heureux concours de circonstances, votre «râteau» est toujours en poste sur le toit de votre maison depuis les années 80, vous êtes déjà équipé pour expérimenter la télé numérique hertzienne.

Connectez le câble à un téléviseur moderne (fabriqué après 2007), choisissez l’option Antenne et attendez que votre téléviseur analyse les chaînes accessibles. Si votre antenne est bien orientée et que les conditions gagnantes sont réunies, vous pourrez par la suite regarder les chaînes généralistes de votre choix.

Bien que cette solution soit gratuite, elle n’est évidemment pas parfaite. Car avec le numérique, ça passe ou ça ne passe pas. La qualité de l’image sera parfaite à tout coup lorsqu’un signal est présent, mais la réception du signal peut varier selon l’orientation de votre antenne, sa puissance, et les conditions météorologiques. Rien n’est parfait.

Si vous êtes curieux d’entreprendre le projet du passage à la télévision hertzienne, je vous invite à lire ce billet que j’ai écrit en 2011 qui explique un peu plus en profondeur comment procéder.

Continuez votre lecture

La Xbox One pourrait bientôt enregistrer des émissions de télé

La Xbox One pourrait bientôt enregistrer des émissions de télé

Le CRTC impose aux télédistributeurs un forfait de base fixé 25$

Le CRTC impose aux télédistributeurs un forfait de base fixé 25$

Laurent LaSalle -
Les Canadiens encore plus nombreux à abandonner leur forfait télé

Les Canadiens encore plus nombreux à abandonner leur forfait télé

Laurent LaSalle -
Les maux qui rongent la télévision canadienne

Les maux qui rongent la télévision canadienne

Bell lance Alt Télé, son offre de télévision IP

Bell lance Alt Télé, son offre de télévision IP

Laurent LaSalle -
Le cord cutting gagne du terrain au Canada

Le cord cutting gagne du terrain au Canada

Laurent LaSalle -
Bell Télé Fibe débarque aujourd’hui sur Apple TV

Bell Télé Fibe débarque aujourd’hui sur Apple TV

Laurent LaSalle -
Les fossoyeurs : le CRTC, la fin des quotas, et le coup de pelle dans la télévision

Les fossoyeurs : le CRTC, la fin des quotas, et le coup de pelle dans la télévision

Vidéotron annonce un service 4K UHD

Vidéotron annonce un service 4K UHD

Laurent LaSalle -
Les meilleurs forfaits cellulaires au Canada pour les gros consommateurs

Les meilleurs forfaits cellulaires au Canada pour les gros consommateurs

Branchez-vous -
Bell s’apprête à offrir le service Fibe 3.0 à la fin du mois d’août

Bell s’apprête à offrir le service Fibe 3.0 à la fin du mois d’août

Laurent LaSalle -
Le CRTC veut consulter la population à propos des services Internet au Canada

Le CRTC veut consulter la population à propos des services Internet au Canada

Laurent LaSalle -
Hausse des plaintes contre les FAI au Canada

Hausse des plaintes contre les FAI au Canada

Laurent LaSalle -
Entrée en vigueur des nouvelles règles du CRTC pour l’ensemble des consommateurs

Entrée en vigueur des nouvelles règles du CRTC pour l’ensemble des consommateurs

Laurent LaSalle -
La Xbox One pourra bientôt servir de syntoniseur pour la télé en Europe

La Xbox One pourra bientôt servir de syntoniseur pour la télé en Europe

Laurent LaSalle -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .