Google permettra la publication de statuts à même son moteur de recherche

Réseaux sociaux

Les candidats de l’élection présidentielle américaine peuvent désormais soumettre des publications directement sur Google grâce à un nouvel outil.

Si Google+ a toujours d’irréductibles adeptes, difficile de ne pas décrire le réseau social sans employer le mot déception. Mais pour contrer les Facebook et Twitter de ce monde, Google semble vouloir adopter une nouvelle stratégie : transformer son moteur de recherche, qui demeure un passage obligé de la majorité des internautes.

Ainsi entre en scène aujourd’hui la mise à l’essai d’une nouvelle fonction, réservée pour l’instant aux candidats de l’élection présidentielle américaine, leur permettant de clarifier leur position à l’égard de divers enjeux par le biais de publications. Elles sont courtes, elles sont non intrusives, et apparaissent dans les résultats de recherche du principal intéressé.

L’idée derrière l’initiative est de rendre les résultats de recherche plus dynamiques, et Google décrit cette expérience comme étant «en temps réel».

googleposts01googleposts02

Un aperçu de l’application mobile.

Lorsque vous effectuez une recherche pour «Bernie Sanders», vous verrez sa dernière publication dans la colonne de droite sous sa photo et sa description. En cliquant sur le lien More issues, vous serez redirigé sur une autre page – toujours dans le moteur de recherche – proposant la liste d’autres enjeux : immigration, avortement, armes à feu, politiques étrangères, et impôts par exemple.

Cette fonction pourrait être le premier pas vers une transformation progressive du populaire moteur de recherche tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Pour chacun de ces thèmes, on y retrouve la réponse officielle composée par le sénateur suivi de citations provenant de diverses sources médiatiques en ordre antéchronologique. Un excellent moyen de voir comment le point de vue d’un politicien sur un enjeu peut avoir évolué avec le temps.

À noter que les publications des candidats de l’élection présidentielle américaine sont accessibles qu’à partir de la version anglaise de Google (tant aux États-Unis qu’au Canada).

Cette fonction, destinée à terme à l’ensemble des utilisateurs de Google, pourrait être le premier pas vers une importante transformation progressive du populaire moteur de recherche tel qu’on le connaît aujourd’hui. Si vous êtes curieux d’être parmi les premiers à obtenir l’accès à ce produit, vous pouvez remplir un formulaire afin de vous ajouter à la liste d’attente.