Le casque de réalité virtuelle HTC Vive

Banc d'essai

Exclusif
Liste de tags

La promesse de la réalité virtuelle est bel et bien réelle et est finalement à nos portes. La proposition de HTC saura-t-elle plaire aux gamers malgré son coût prohibitif?

Après le lancement, la semaine dernière, de l’Oculus Rift, c’est maintenant le tour du HTC Vive d’être livré aux millions de consommateurs précoces qui ne pouvaient plus attendre un jour de plus avant de s’immiscer dans un monde alternatif. Ayant eu l’occasion d’essayer à plusieurs reprises le HTC Vive lors d’événements technos ou liés aux jeux vidéo, j’ai enfin pu mettre la main sur mon propre casque.

htcvive02

Il est important de clarifier certains points avant d’entrer plus en profondeur dans ce banc d’essai. Oui, comme pour l’Oculus Rift, il vous faudra un PC très puissant pour profiter du HTC Vive. Et, je dis bien PC. Les Mac ne répondent tout simplement pas aux configurations minimales requises pour bien exploiter la réalité virtuelle. Plusieurs fabricants informatiques, entre autres Alienware, Asus, MSI et HP, ont déjà mis sur le marché des ordinateurs dits prêts pour la réalité virtuelle. C’est parfait pour ceux qui ne veulent pas se casser la tête à bâtir une machine adaptée.

Des exemples de configurations de pièces fournis par HTC.

Des exemples de configurations de pièces fournis par HTC.

Un autre aspect très important en ce qui concerne le HTC Vive est l’espace. Une zone de 2 mètres par 1,5 mètre est le minimum recommandé, et la distance entre les deux capteurs laser servant à traquer vos déplacements ne doit pas être de plus de 5 mètres. Pourquoi avoir besoin d’autant d’espace? C’est que le HTC Vive met l’accent sur les déplacements dans un monde virtuel, et que vous ne voudrez surtout pas vous cogner le genou sur la table de la cuisine ou le mobilier du salon. Oui, il existe une fonction vous permettant de jouer de façon stationnaire, mais ça défait le but de l’exercice.

L’installation des capteurs est simple, mais il doivent être fixés au mur. Si vous n’êtes pas vendus à l’idée, comme moi d’ailleurs, achetez-vous des supports souvent utilisés en photographie, ou deux trépieds assez hauts pour tenir chacun des capteurs. Cette solution est beaucoup plus simple si vous préférez ne pas avoir à fixer d’accessoires au mur de votre maison.

htcvive04htcvive03

Dans la boîte, on retrouve une panoplie d’équipement et de fils pour faire fonctionner le HTC Vive. En plus du casque, vous trouverez deux capteurs, deux contrôleurs (ou manettes) et des fils. En tout, c’est 20 pièces différentes qui doivent être interconnectées pour profiter de l’expérience. Ça peut sembler accablant, mais ne vous inquiétez pas, la configuration de l’installation est plutôt simple. Vous n’avez qu’à suivre le guide d’installation qui fait un excellent travail pour expliquer comment connecter le tout.

Caractéristiques techniques

Écran OLED de 2 160 × 1 200 pixels
Taux de rafraîchissement 90 Hz
Angle de vision 110 degrés
Plateforme Steam VR
Espace requis 2 × 1,5 mètres
Écouteurs intégrés Oui
Microphone intégré Oui
Contrôleurs Manettes Steam VR (incluses) ou toute autre manette PC
Capteurs Accéléromètre, gyroscope, capteur de positionnement laser, caméra frontale, stations de repérage externe (Lighthouse)
Caméra frontale Oui
Connexions HDMI, USB 2.0, USB 3.0, prise audio 3,5 mm
Configuration minimale nVidia GeForce GTX 970 (ou supérieur)
AMD Radeon R9 290 (ou supérieur)
Intel Core i5-4590 (ou supérieur)
4 Go de mémoire vive
Sortie HDMI 1.3
Un port USB 2.0

Un casque au design particulier

Jusqu’à présent, vous avez sûrement vu plusieurs photos ou vidéos du HTC Vive, et vous savez comme moi qu’il possède un design particulier si on le compare à son compétiteur principal, l’Oculus Rift. Si le Rift a un design plus raffiné, le Vive, lui, a misé sur les fonctionnalités. Il possède des capteurs réfléchissants pour capter les lasers et une caméra à l’avant pour vous permettre de garder contact avec la vraie réalité.

htcvive06

Le HTC Vive nous donne l’impression d’être un extraterrestre lorsqu’on le porte sur la tête. Il est plus gros, mais c’est avantageux. Il est aussi plus confortable. Pour ceux qui portent des lunettes, comme moi, c’est vraiment plus facile de le mettre et de le positionner sur la tête.  En matière de qualité visuelle, le résultat est excellent. 

Lorsque tout est bien installé, c’est le temps de plonger tête première dans un univers parallèle, et c’est là que la magie commence. La qualité visuelle du Vive est particulièrement bonne. Si le casque est bien installé, vous n’aurez aucun problème à vivre une expérience presque sans faute. Même en bougeant vigoureusement la tête, je n’ai jamais vécu un moment d’image floue. De plus, aucun problème de nausée ou de sentiment de perte d’équilibre. Mon cerveau était parfaitement synchronisé avec le monde devant moi, ce qui m’a permis de vivre une expérience plus agréable, mais aussi plus crédible. 

Pas complètement déconnecté

La caméra placée à l’avant du HTC Vive vous permet de ne pas percuter un mur, une chaise, ou encore votre animal domestique.

Même si l’expérience de réalité virtuelle est une expérience où vous êtes encapsulés dans une autre réalité, cela ne veut pas dire que vous êtes complètement déconnecté de la réalité.

Un des éléments qui différencie le HTC Vive des autres casques de réalité virtuelle est sa caméra placée à l’avant et qui vous permet de ne pas percuter un mur, une chaise, ou encore votre animal domestique. Dès que vous vous approchez d’un obstacle, cette fonctionnalité embarque immédiatement.

Ce qui est important à comprendre, c’est que nous avons vraiment une perception de notre environnement, exactement comme il est. Les distances entre les objets et la distinction sont très justes. La seule chose qui diffère est l’image elle-même, qui est en fait une silhouette de tous ces objets. Pendant mon expérience avec le HTC Vive, je dois avouer qu’à plusieurs reprises cette fonction m’a sauvé d’un incident qui aurait pu être fâcheux. C’est une caractéristique très importante, spécialement parce que le HTC Vive offre une expérience plus interactive si l’on compare à l’Oculus, qui, pour l’instant, demeure une expérience de réalité virtuelle assise, voire plus passive.

Contenu, contenu encore du contenu

L’avantage de s’associer avec une entreprise comme Steam qui se spécialise dans le contenu, c’est qu’au lancement, le HTC Vive offre plus de 30 jeux et expériences de réalité virtuelle. Que ce soit les plus populaires, comme Job Simulator : The 2050 Archives, Arizona Sunshine, Elite : Dangerous, Fantastic Contraption ou Hover Junkers, il y en pour tous les goûts. Vous allez vous amuser pendant des heures et des heures.

Bien entendu, si vous êtes un fan de jeu vidéo, tout ça est génial, mais qu’en est-il des expériences qui ne tiennent pas du domaine ludique? Eh bien pour l’instant, il n’y en a pas énormément, mais Tilt Brush le fait. Pour l’instant, la plupart des expériences sont courtes lorsqu’on les compare à des jeux AAA sur PC ou consoles. Par contre, il est très facile de basculer d’une expérience à une autre, et je n’ai eu aucun problème à passer quelques heures avec le casque sur la tête.

D’ailleurs, j’aurais pu m’amuser encore plus longtemps s’il y avait davantage de contenu disponible. Je crois que c’est un problème pour la réalité virtuelle en ce moment. Si les développeurs ne se mettent pas à créer des expériences de plus de 20 minutes, la réalité virtuelle demeurera un jouet dispendieux que l’on déposera sur une tablette après quelques semaines.

L’interface utilisateur et les contrôleurs

L’interface du logiciel Vive VR, que vous devez installer pour accéder au contenu, est très intuitive. Les contrôleurs que vous avez en main vous permettent de sélectionner très facilement ce que vous voulez, et vous n’avez qu’à bouger la tête pour voir les choix qui s’offrent à vous. Les contrôleurs, même s’ils sont de grande taille, sont très faciles à manier et très confortables à tenir pendant une longue période.

htvive05

En fait, ils sont si simples à utiliser que l’on oublie qu’on les tient en main. Vous n’avez qu’à appuyer sur la gâchette pour sélectionner une option ou carrément tirer avec une arme à feu virtuelle. Les mouvements sont vraiment un à un. Ce que vous faites dans la vraie vie se répercute dans le jeu de manière tellement précise, que cela ajoute au réalisme.

Finalement, si vous cherchez une expérience complète en réalité virtuelle, ne cherchez pas plus loin. Le HTC Vive offre une expérience exceptionnelle et son catalogue vous gardera occupé pendant un bon moment. L’installation est aussi très simple à suivre, ce qui vous permet d’entrer dans l’action rapidement. Par contre, tout n’est pas parfait. Vous devrez posséder un ordinateur très puissant pour vous permettre d’utiliser le HTC Vive, ce qui représente un important investissement, en plus du prix du casque de 1 100$. Le casque n’est pas le plus attrayant, mais il offre des fonctionnalités qui feront bien des jaloux.

Évaluation

Verdict

Le HTC Vive n'est pas le casque le plus attrayant, mais il offre des fonctionnalités et une expérience qui feront bien des jaloux.

Note finale : 4.0
Critères
Expérience
4.5
Qualité audio et vidéo
4.5
Interface
5
Performance
4.5
Prix
3

Points forts

  • Les déplacements et interactions avec le monde virtuel
  • La caméra qui permet de rester connect avec le monde réel
  • Beaucoup de jeux disponibles au lancement
  • Des contrôles très faciles à utiliser

Points faibles

  • Très dispendieux
  • Nécessite un PC répondant à une configuration précise
  • La plupart des expériences sont seulement ludiques
  • L'installation de capteurs devant être fixés au mur