Steam se lance dans la distribution de films avec Lionsgate

Cinéma

Liste de tags

La populaire plateforme de distribution de jeux PC ouvre une section cinéma où l’on retrouve notamment Kick-Ass, Hunger Games et Saw.

Valve et Lionsgate annoncent aujourd’hui un partenariat selon lequel plus d’une centaine de films de la maison de production canadienne seront distribués à travers Steam.

Nous n’avons trouvé aucun film proposant un doublage en français, ni même des sous-titres en français pour le marché canadien.

«Nous sommes ravis de collaborer avec Steam, chef de file dans l’espace des jeux et du divertissement numérique, dans le cadre de notre engagement à demeurer à la fine pointe de l’innovation dans le secteur de la distribution de contenu en ligne à travers le monde entier», déclare le président de la division télevision et distribution numérique de Lionsgate, Jim Packer.

«Avec plus de 125 millions d’utilisateurs, Steam représente une occasion unique, passionnante et perturbante d’étendre nos activités de distribution internationale.»

Alors que Steam proposait déjà une section dédiée à des contenus vidéo (dont Free to Play et Indie Game : The Movie), on y retrouve désormais une panoplie de productions tirées du catalogue de Lionsgate. Ces films sont disponibles pour la location, diffusée depuis les serveurs de Steam, selon un prix variant de 5 à 6$ et avec des conditions similaires à ce que l’on retrouve auprès de la concurrence – accès au contenu pendant 30 jours après la transaction, et 48 heures après le début de la diffusion.

À noter toutefois que la liste des films disponibles est variable selon les territoires. Par exemple, la trilogie Hunger Games n’est pas accessible pour les utilisateurs canadiens (ils se retrouvent toutefois sur Netflix).

Parlez-vous français?

Qui plus est, nous n’avons trouvé aucun film proposant un doublage en français, ni même des sous-titres en français pour le marché canadien. Par exemple, le mauvais mais culte premier film de Jennifer Aniston, Leprechaun, est offert avec des sous-titres en espagnol, en danois, en finnois, en coréen, en norvégien, en portugais, en russe, en suédois, en turc et en chinois simplifié. Pour Kick-Ass et The Expendables, seule la piste audio originale dans langue de Shakespeare est disponible. Les sous-titres en anglais semblent absents également.

Étrange initiative de la part de Steam, qui demande aux internautes d’investir l’équivalent d’une mensualité à Netflix pour la location de deux films accessibles à l’intérieur de deux jours après le déclenchement de leur première diffusion.

Sans compter qu’il n’existe aucun soutien pour visionner ces films autrement qu’à partir d’un PC sous Windows, OS X ou Linux.

  • Serge

    Je trouve le modèle d’affaire plutôt douteux… Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer une « steam machine » mais j’espère que ce ne sera pas la seule option qui sera offerte pour les acheteurs de ces systèmes. L’offre est plutôt rebutante, surtout pour un utilisateur de Netflix ou Amazon.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Mais non, les films peuvent être regardés sur un ordinateur également, et les prix des locations sont comparables à ce que l’on voit déjà sur YouTube, PlayStation, iTunes, Xbox…

      • Serge

        En fait, mon point, c’est que j’espère que pour les acheteurs de steam-machines, ce ne sera pas la seule option qui leur est offerte (location via steam). :(

        • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          Un Steam Machine est essentiellement un PC. Des applications natives pour YouTube, Netflix et Hulu sont prévues, mais il est déjà possible de se connecter à ses plateformes dans le navigateur de SteamOS. Mais vous semblez croire que les Steam Machines sont le Cheval de Troie de Valve : c’est loin d’être le cas actuellement.

          • Serge

            ah ok! cool! ça me rassure :)

  • Alexandre Blitte

    Arf plutôt déçu. Au début, je pensais que ce serait de la vente de film. Se monter une librairie personnelle de films dématérialisés sur son compte Steam un peu comme on fait pour les jeux aurait pu être intéressant… Mais là si ce n’est que de la location, c’est plutôt redondant avec l’offre déjà disponible via Netflix, Amazon, et les autres nombreux sites/offres de streaming légal…

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Certains contenus de certains marchés seraient disponibles pour la vente, mais nous n’avons pas été en mesure d’en identifier. Chose certaine, même lors d’un achat, une connexion Internet devrait être obligatoire – à l’instar de ce que propose aussi PlayStation Network par exemple.