Les ventes de smartphones en déclin pour la première fois de leur histoire

Saturation

Ce n’est pas qu’Apple, mais bien toute l’industrie qui souffre d’un recul au niveau des ventes d’appareils à l’échelle internationale. Du jamais vu.

Le marché des téléphones intelligents présente des signes de saturation.

Selon de nouvelles statistiques compilées par la firme Strategy Analytics, le nombre de téléphones intelligents expédié par leurs fabricants a chuté de 3% par rapport au premier trimestre de 2015. Alors que ce nombre se situait à 345 millions l’an dernier, c’est 334,6 millions d’unités qui auraient été envoyées aux commerces et aux consommateurs au cours des trois derniers mois.

«C’est la première fois depuis que le marché des téléphones intelligents modernes a émergé en 1996 que les livraisons mondiales ont diminué sur une base annuelle», a déclaré Linda Sui, directrice de Strategy Analytics.

On sait que ces dernières années, le marché des téléphones intelligents commence à montrer des signes de saturation. Les fabricants s’obstinent à dévoiler de nouveaux modèles au moins une fois par année, mais le charme de posséder un appareil dernier cri semble rompu. Un ralentissement attribuable à cette saturation était d’ailleurs déjà observé, notamment aux États-Unis, en Europe et en Chine.

expeditions

Les statistiques compilées par la firme Strategy Analytics.

Les statistiques compilées par la firme Strategy Analytics.

Parmi les fabricants d’appareils sur lesquels les analystes ont porté leur attention, les constructeurs chinois OPPO et Huawei se démarquent en étant les seuls à manifester une progression du nombre d’appareils sortis de leur usine. Certes, il s’agit de plus petits joueurs, mais dans le cas d’OPPO, son nombre d’unités est passé de 8,3 à 15,5 millions – une progression de 86,7%.

Sans surprise, le point en commun qui distingue ces deux entreprises est le prix de leurs téléphones, plus abordable que ceux de la concurrence.

De son côté, Samsung a expédié 79 millions de smartphones à travers le monde au premier trimestre de 2016, un recul de 4% par rapport aux 82,7 millions d’unités envoyées à la même période l’an dernier.

«Samsung a maintenu la première position avec 24% des parts de marché pour ce trimestre, approximativement la même proportion qu’il y a un an», a précisé Neil Mawston, directeur exécutif de Strategy Analytics. «Le nouveau téléphone phare de Samsung, le Galaxy S7, et sa populaire gamme J l’aide à conserver sa dominance sur le marché.»

Apple est l’entreprise ayant subi le plus important recul tant au palmarès des expéditions que de celui des parts de marché.

Selon Mawston, Apple est confronté à une forme de fatigue de la part des consommateurs, et la pression monte pour que l’entreprise innove davantage avec l’iPhone au-delà de simples révisions esthétiques.

«Apple a chuté de 16% annuellement et a expédié un nombre décevant de 51,2 millions de téléphones intelligents dans le monde entier au cours du premier trimestre de 2016», ajoute-t-il. «Les parts de marché d’Apple à l’échelle internationale ont ramolli, passant de 18 à 15% lors de la dernière année.»

Apple est l’entreprise ayant subi le plus important recul tant au palmarès des expéditions que de celui des parts de marché.