Microsoft souhaiterait diversifier la Xbox One en plusieurs consoles

Des consoles annuelles?

Des rumeurs suggèrent que Microsoft lancera une console d’entrée de gamme cette année, suivi d’une Xbox One prête pour la réalité virtuelle l’an prochain.

C’est ce que rapporte aujourd’hui le blogue Kotaku, qui tient son information de trois personnes familières avec le dossier.

Répondant au nom de code Scorpio, ce système serait alimenté par un processeur graphique plus puissant capable de diffuser des images en 4K.

En riposte au lancement imminent du PlayStation VR de son concurrent, Microsoft travaillerait ainsi sur la conception d’une console répondant à la configuration exigée pour être compatible avec l’Oculus Rift. Cette hypothèse est d’ailleurs loin d’être absurde, car si le géant du logiciel travaille au développement de l’HoloLens (qui ne partage pas tout à fait la même vocation), un partenariat entre Oculus et Microsoft est déjà en cours. Rappelons que chaque unité Oculus Rift est accompagnée d’une manette de Xbox One.

Répondant au nom de code Scorpio, ce système serait alimenté par un processeur graphique plus puissant capable de diffuser des images en 4K. On y retrouverait un disque dur de 2 To selon l’une des sources qui s’est confié à Kotaku. Sa taille serait également plus compacte que l’actuel Xbox One.

Cette console étant prévue pour 2017, il y a donc de fortes chances pour que Microsoft dévoile la Scorpio lors de sa conférence dans le cadre du prochain E3. Par conséquent, on peut également s’attendre à ce que Sony contre-attaque en dévoilant sa propre PlayStation 4 suralimentée, surnommée la NEO.

Mais d’abord, Microsoft souhaiterait commercialiser une console d’entrée de gamme, moins puissante, qui pourrait se résumer à un équivalent de la PlayStation TV : une boîte alimentée par une Xbox One ou un PC situé sur le même réseau. C’est du moins ce qu’a expliqué le chroniqueur Brad Sams, selon ses propres sources, dans le cadre de son podcast diffusé par le réputé blogue spécialisé sur Microsoft, Thurrott.

Ce dernier a mentionne également le projet de lancer une troisième console, toujours d’entrée de gamme, mais autonome. Davantage comparable avec l’Apple TV ou le Chromecast, ce système aurait la capacité de tourner les jeux mobiles et plus légers que l’on retrouve déjà sur le Windows Store.

À souligner que les informations obtenues par Kotaku ont été validées de manière indépendante par deux journalistes, Jason Schreier et Keza MacDonald. Si pour une raison ou pour une autre cette rumeur ne se concrétise pas, ce serait certainement parce que Microsoft aurait changé d’idée à la dernière minute.

Le projet Helix

Ces futurs produits s’inscrivent dans une nouvelle stratégie de la part de Microsoft surnommée Project Helix. L’entreprise aurait ainsi l’intention d’adopter un modèle similaire à ce qui existe auprès des téléphones et tablettes, soit offrir une gamme d’appareils de puissances différentes répondant à tous les budgets selon une fréquence annuelle. Le tout soutenu (sans surprise) par Windows 10 et ses applications universelles.

Dans ce contexte, la rétrocompatibilité serait toujours de mise, exactement comme c’est le cas avec les appareils Android et iOS – tant que votre système n’est pas totalement désuet, il sera en mesure d’exécuter de nouveaux jeux. Peut-être pas tous les nouveaux jeux, bien que les développeurs seront certainement incités à couvrir la totalité de la gamme de Xbox, si ce n’est que pour atteindre un plus large bassin d’utilisateurs potentiels.

Cette stratégie s’aligne avec les propos de Phil Spencer, directeur de la division Xbox, qui a essentiellement évoqué l’idée en mars dernier.

«Comme nous le voyons avec d’autres plateformes, les appareils mobiles et les PC proposent un matériel continuellement en évolution, chose que l’on voit rarement sur consoles», a-t-il déclaré. «Les consoles verrouillent leurs caractéristiques techniques dès le début d’une nouvelle génération. Ensuite, vous parcourez cette génération pour environ sept ans, alors que les autres plateformes s’améliorent, deviennent plus rapides, et plus puissantes. Pendant ce temps, vous attendez de faire le saut vers la prochaine génération.»

La majorité des médias (y compris Branchez-vous) a d’abord cru à tort qu’il était question de potentielles mises à niveaux matérielles destinées à la Xbox One. Mais Spencer a par la suite rejeté l’idée, en déclarant : «Je ne suis pas un grand fan d’une Xbox One et demie. Si nous allons de l’avant, je veux le faire avec des chiffres importants».

Il va de soi que de commercialiser des produits complets répondant aux besoins d’une variété de consommateurs peut générer des chiffres importants en terme de ventes.

Sommes-nous à l’aube d’une nouvelle génération avec la NEO, la Nintendo NX et la Scorpio? Peut-être. Seulement en ce qui concerne Sony et Microsoft, ces derniers vont sans doute insister pour que les développeurs prolongent leur soutien auprès de ce que l’on nommait autrefois les consoles d’anciennes générations.

  • sylvain tremblay

    avec le retard des vente Xbox One sur la ps4 ,