Facebook vous présentera davantage les publications de vos amis

Réseaux sociaux

L’algorithme qui détermine les contenus affichés sur le fil d’actualité de Facebook sera à nouveau transformé pour mieux satisfaire les membres du réseau social.

À compter d’aujourd’hui, Facebook mettra l’accent sur les statuts de vos amis et membres de votre famille, relâchant légèrement par conséquent son obsession à accorder la priorité à la vidéo en direct depuis le déploiement de la fonction Live.

«Notre priorité est de vous connecter aux personnes, aux lieux et aux choses auxquelles vous souhaitez être connecté – à commencer par les gens avec qui vous êtes amis sur Facebook.»

«Facebook a été construit avec l’idée de connecter les gens avec leurs amis et leur famille», a déclaré Adam Mosseri, responsable du fil d’actualité de Facebook. «Le fil d’actualité est toujours propulsé selon ce principe aujourd’hui. Notre priorité est de vous connecter aux personnes, aux lieux et aux choses auxquelles vous souhaitez être connecté – à commencer par les gens avec qui vous êtes amis sur Facebook. Voilà pourquoi si un contenu provient de l’un de vos amis, il se retrouvera dans votre fil, un point c’est tout.»

Facebook analysera ainsi le comportement de chaque utilisateur afin de déterminer l’ordre dans lequel les contenus apparaîtront.

«Nous apprenons de vous et nous nous adaptons au fil du temps», explique Mosseri. «Par exemple, si vous avez tendance à aimer les photos de votre sœur, nous allons réagir en affichant ses publications plus haut dans votre fil d’actualité afin que vous ne manquiez pas ce qu’elle a publié pendant que vous étiez absent.»

Ces changements auront bien entendu une incidence sur la visibilité des publications de certaines pages Facebook. Mais selon l’entreprise, si vos publications incitent vos fans à les partager, commenter ou réagir, l’impact sera minime.

«Dans l’ensemble, nous prévoyons que cette mise à jour entraînera un déclin de la portée du trafic de référencement pour certaines pages», a affirmé le directeur de l’ingénierie de Facebook, Lars Backstrom. «L’impact particulier sur la distribution et d’autres métriques peut varier selon la composition de votre auditoire. Par exemple, si une grande partie de votre trafic de référencement est le résultat de personnes partageant votre contenu, et que leurs amis aiment et commentent ces publications, l’impact sera inférieur que si la majorité de votre trafic provient directement de la publication de votre page.»

Facebook défend sa neutralité à nouveau

Dans l’article annonçant la nouvelle, Mosseri a également profité de l’occasion pour rappeler que Facebook demeurait neutre quant aux sujets traités sur sa plateforme – un message qui n’est pas sans rappeler la controverse du Trendinggate avec laquelle Facebook a eu à composer en mai dernier.

«Nous ne sommes pas une entreprise qui détermine quels enjeux devraient être lu par le monde», souligne-t-il. «Nous travaillons à connecter les gens et les idées – et jumeler ces personnes avec des sujets qui leur sont pertinents. Notre intégrité repose sur l’inclusion de toute perspective et tout point de vue, et sur l’utilisation d’un système de classement permettant de connecter les gens avec des contenus et des sources qu’ils trouvent plus pertinents et engageants.»

«Nous ne favorisons pas de sources particulières – ni même d’idées. Notre objectif est de fournir le genre de sujets qui selon notre analyse du comportement d’un individu est le plus propice à lui paraître intéressant. Nous faisons cela non seulement parce que nous croyons que c’est la bonne chose à faire, mais aussi parce que c’est dans notre intérêt commercial. Lorsque les gens voient des contenus qui les intéressent, ils sont plus susceptibles de passer du temps sur le fil d’actualité et de profiter de leur expérience.»

  • pretty.amal

    pretty.amal.3532