Google fait l’acquisition de Moodstocks

Apprentissage machine

La société française Moodstocks, spécialisée dans l’apprentissage machine, viendra ainsi se joindre à l’équipe de R et D de Google à Paris.

Un peu plus de deux semaines après que Twitter ait annoncé avoir fait l’acquisition de Magic Pony, une startup qui se spécialise également dans le machine learning, voilà que le géant de la recherche vient renforcer son savoir-faire en la matière par le biais d’une acquisition similaire.

«Notre objectif sera de construire d’excellents outils de reconnaissance d’images au sein de Google.»

C’est en effet ce qu’a annoncé Google ce matin, soulignant que déjà un grand nombre de ses services exploitent l’apprentissage machine afin de simplifier leur utilisation au quotidien. La tendance est à la reconnaissance d’images mettant à profit un réseau neuronal capable d’identifier les objets, les personnes, voire le contexte d’une photo.

«Mais il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine», souligne Google. «Et c’est ici que Moodstocks intervient. Moodstocks est une équipe d’ingénieurs et chercheurs basée à Paris, qui développe de nouveaux algorithmes de reconnaissance visuelle et de machine learning ainsi qu’une technologie de reconnaissance d’images et d’objets sur appareils mobiles.»

Sans surprise, le montant de la transaction n’a pas été dévoilé par aucune des deux parties. Toutefois, TechCrunch a estimé que l’acquisition de Magic Pony par Twitter s’élevait à 150 millions de dollars US, laissant croire que le rachat de Moodstocks par Google pourrait être de valeur semblable.

Malheureusement pour les développeurs qui exploitaient les API et SDK de Moodstocks, l’entreprise a annoncé que ses services de reconnaissance d’images seront bientôt interrompus :

«Notre objectif sera de construire d’excellents outils de reconnaissance d’images au sein de Google, mais soyez assuré que les clients actuels de Moodstocks qui paient pour nos services seront en mesure de les utiliser jusqu’à la fin de leur abonnement.»